D’Alain Delon au chanteur de Blink-182, les stars qui croient aux ovnis, en ont vu ou disent carrément s’être fait enlever sont très nombreuses.

L’ancien chanteur du groupe de pop-punk Blink-182, Tom DeLonge, a été nommé « ufologue de l’année » par le site spécialisé Open Minds en février dernier. L’annonce surprendra ceux qui ont perdu de vue le groupe depuis leur adolescence. Comment donc ? DeLonge, chasseur d’ovnis ? Mais le plus surprenant dans cette affaire, c’est la raison pour laquelle aucun de ses concurrents ne pouvait se mesurer à lui. Une raison d’État. En octobre 2016, le site WikiLeaks a révélé une longue série de mails appartenant au directeur de campagne d’Hillary Clinton, John Podesta, dont le contenu a fait scandale outre-Atlantique et probablement donné un coup de pouce au candidat Trump dans sa bataille contre Clinton. Parmi ces mails, 35 résultats mentionnent DeLonge.

Ils font état d’échanges entre les deux hommes au sujet très peu politiquement correct de l’ufologie. L’ancien chanteur demandait une entrevue au politicien et lui proposait de le mettre en relation avec d’autres spécialistes du domaine. « Je pense que vous les trouverez très intéressants, car ils ont tenu des rôles de leader en lien avec ce sujet sensible. Tous les deux étaient chargés de secteurs parmi les plus fragiles, concernés par le savoir classifié et le Département de la Défense. »

Tom Delonge
Crédits : Tom Delonge/Facebook

Tom DeLonge n’avait pas choisi son correspondant au hasard. L’intérêt de John Podesta pour la question de la vie extraterrestre est bien connu. Il a déclaré à différentes reprises que le gouvernement américain n’avait pas fait tout ce qui était en son pouvoir pour répondre aux interrogations des citoyens sur les ovnis. Mais le voir traiter le sujet avec une pop star a suscité polémique et moqueries. D’autant que ses emails contenaient également des informations sur le retour de la série X-Files : Aux frontières du réel… Quant à sa patronne, elle a promis de rendre publiques les activités de la Zone 51, ancienne base aérienne du Nevada et lieu de tous les fantasmes pour les ufologues conspirationnistes, en cas d’élection.

« C’était pour le show », nuance Seth Shostak, astronome officiant dans le cadre du projet de recherche sur la vie extraterrestre de la NASA. « Hillary Clinton n’a pas été élue, mais son mari l’a déjà été, il avait promis la même chose, et il n’a rien révélé du tout. Certainement parce qu’il n’y a rien à révéler. Cela fait 70 ans que le gouvernement américain est accusé de cacher des choses sur les extraterrestres, c’est une très longue période pour garder un tel secret sans être découvert. Et cela m’étonnerait beaucoup que les extraterrestres se soient débrouillés pour ne communiquer qu’avec le gouvernement américain sur la planète Terre. »

Néanmoins très gênant pour le camp démocrate, l’épisode a par ailleurs attiré l’attention sur le fait que de très nombreuses célébrités accordent du crédit à cette thèse. Certaines affirment avoir vu des ovnis, d’autres communiquer avec des extraterrestres, ou encore avoir été enlevée…

Alien rock

Katy Perry a adoré regarder les premières saisons de l’émission centrée sur la théorie dite des anciens astronautes, Ancient Aliens, diffusée sur la chaîne américaine History à partir de mars 2009. « Oh mon Dieu », a-t-elle déclaré en juin 2011. « Quand ça parle de gens qui viennent du ciel, du fait qu’on viendrait tous du ciel ou que les pyramides étaient utilisées pour observer les étoiles… c’est trop pour moi. On dirait que ça relie tous les points. J’ai le cerveau qui explose. »

Or Seth Shostak apparaît dans un épisode d’Ancient Aliens, et il est catégorique : « C’était marrant d’y participer, mais non, je ne pense pas que nous ayons reçu la visite d’extraterrestres par le passé. Pour commencer, ils ne sont pas si anciens, ils parlent des Égyptiens, mais ça ne remonte qu’à 5 000 ans. Ça ne fait pas très longtemps, c’est comme si c’était hier ! Ces gens regardent les pyramides et se disent : “Les extraterrestres ont sûrement dû aider les Égyptiens, ils étaient trop stupides pour le faire eux-mêmes.” Mais c’est fou ! »

David Bowie dans L’Homme qui venait d’ailleurs

S’ils n’ont pas aidé les Égyptiens à bâtir leurs merveilleuses pyramides, les extraterrestres ont en revanche inspiré « E.T. » au rappeur B.o.B (qui croit par ailleurs que la Terre est plate). Lil Wayne lui prête main forte sur ce titre sorti le 11 mai dernier.

Les extraterrestres ont aussi et surtout inspiré David Bowie, qui a bâti tout son univers artistique autour de leur légende. Et ce, dès son premier hit, « Space Oddity ». Sorti cinq jours seulement avant le décollage de la fusée Apollo 11, en 1969, celui-ci mettait en scène le voyage dans l’espace du Major Tom. Trois ans plus tard, l’album The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars nous présentait un nouveau personnage, Ziggy Stardust, messager humain d’une intelligence extraterrestre cherchant à transmettre à l’humanité un message d’amour et de paix. Il était interprété par David Bowie, tandis que « les araignées de Mars » étaient incarnées par le guitariste Mick Ronson, le bassiste Trevor Bolder et le batteur Mick Woodmansey.

Ce nom de scène fait référence aux ovnis prétendument aperçus lors d’un match de football à Florence, le 27 octobre 1954. Un témoin avait parlé de paillettes tombant du ciel, et d’autres ont expliqué le phénomène par de la toile de soie tissée par des araignées migratrices. Or David Bowie a lui-même dit avoir vu des ovnis à plusieurs reprises, et il a consacré une newsletter au sujet avant de devenir une star. « David était obsédé par les histoires d’ovnis », écrit son biographe Paul Trynka. « Tous ceux qui sont allés chasser les ovnis avec lui autour de l’année 1967 […] le confirment : “Nous avons vu des ovnis – absolument.” »

À l’époque, il n’est pas inhabituel que les rockeurs vivent de telles expériences. Le 23 août 1974, John Lennon, ponctuellement séparé de Yoko Ono, passe la soirée en compagnie de May Pang dans son appartement new-yorkais. « Nous venions de commander des pizzas et puisqu’il faisait bon, nous avons décidé de sortir sur la terrasse », raconte-t-elle dans son livre Loving John. « Je me souviens que j’étais dans la chambre en train de m’habiller quand John a commencé à me crier de le rejoindre sur la terrasse. » May Pang s’exécute, juste à temps pour voir « ce grand objet circulaire » dans le ciel, affirme-t-elle.

En 1968, Mick Jagger part camper à Glastonbury, au Royaume-Uni, avec sa petite amie, la chanteuse Marianne Faithfull, et aperçoit un vaisseau lumineux de la forme d’un cigare. C’est du moins ce que prétend l’ufologue Michael Luckman dans son livre Alien Rock: The Rock ‘n’ Roll Extraterrestrial Connection. « À ce moment-là, Mick fait installer un détecteur d’ovnis à son lieu de résidence britannique », ajoute-t-il. « L’alarme n’arrêtait pas de se déclencher à chaque fois qu’il quittait la maison, indiquant une forte activité électromagnétique aux alentours. » D’après lui, un ovni aurait même interrompu le concert des Rolling Stones au festival d’Altamont en décembre 1969. Personne d’autre ne se souvient d’un ovni, mais la fête a été gâchée par une émeute provoquée par un groupe de Hells Angels.

Mick Jagger voit des ovnis

Il faut dire qu’en 1969, les artistes comme le public étaient connus pour prendre toutes sortes de drogues potentiellement hallucinogènes. Mais le guitariste des Stones Ronnie Wood aurait également vu un ovni en 2007. Alors âgé de 60 ans, le rockeur était en vacances à Recife, au Brésil, avec ses enfants et sa femme, Jo Wood, quand, cette dernière l’affirme dans une interview télévisée récente, il a aperçu une « chose massive » au-dessus de la mer. « Elle allait, s’arrêtait, repartait… Et puis elle a disparu en un instant. »

Son rival des Kinks Dave Davies a de son côté déclaré qu’il avait vu un ovni dans le Devon, au Royaume-Uni – « des lumières et des zigzags dans le ciel ». Il s’est ensuite plongé dans des recherches sur ce type de phénomènes et il a alors « compris » qu’il recevait « aussi des communications de la part des extraterrestres », ce qu’il décrit comme « des impressions psychiques ». D’après lui, ces communications proviennent de la constellation du Grand Chien.

Quant à Elvis Presley, c’est bel et bien sa naissance qui a été saluée par des extraterrestres, à en croire le père du « King », qui aurait vu cette nuit-là un ovni bleu et brillant. Il n’est donc pas étonnant que les rumeurs les plus folles courent depuis sa mort, le 16 août 1977 – d’un exil à son enlèvement par des extraterrestres… Comme le souligne avec humour le journaliste du Guardian Mark Beaumont, leur intérêt pour les stars du rock serait compréhensible : « Leur talent est tellement énorme qu’il paraît logique que les extraterrestres les veuillent pour leurs recherches. » Mais le monde de la musique n’est pas le seul à recevoir de la visite. Le monde du cinéma fait lui aussi d’étranges rencontres.

Alain de (très) loin

Le 5 novembre 1990, vers 19 heures, des milliers de personnes en France aperçoivent des objets extraordinaires dans le ciel. Pour les autorités, ils ont tout simplement assisté à la rentrée dans l’atmosphère de l’étage d’une fusée soviétique. Mais l’acteur Alain Delon, interrogé à l’époque par la journaliste Anne Sinclair dans l’émission 7 sur 7, n’est pas convaincu.

« — On a toujours l’impression qu’on veut cacher la vérité aux gens parce qu’on ne veut pas leur faire peur, on ne veut pas les effrayer. C’est une histoire qui dure depuis très longtemps aux États-Unis aussi, paraît-il qu’au Pentagone on a récupéré des ovnis, etc. Mais on ne dit rien parce qu’on ne veut pas effrayer. Moi, personnellement, ça me fait rêver. Je ne crois pas du tout à cette explosion de…

Du satellite ?

Du satellite russe qui aurait traversé la diagonale Pau-Strasbourg, comme ça, non, je n’y crois pas. Mais ça c’est mon affaire…

Vous croyez à quoi, vous, alors ? Racontez-moi. 

Je crois aux ovnis. Il faut croire aux ovnis. Il faut croire qu’on est pas seuls. »

Près de vingt ans plus tard, Olivia Newton-John, l’actrice vedette du film Grease, a raconté au tabloïd britannique The Sun avoir elle-même vu un objet non-identifié voler « à une vitesse incroyable » lorsqu’elle était adolescente. Une histoire dont ne douterait certainement pas son partenaire d’affiche, John Travolta, aujourd’hui membre de la secte de la Scientologie, qui prétend que la Terre a été habitée par des extraterrestres il y a des millions d’années et que leurs âmes nous parasitent.

Tom Cruise, autre adepte notoire de la Scientologie, se croit capable de nous débarrasser de ces mauvaises âmes en nous convertissant à ses lubies. « Écoutez, j’aimerais que le monde soit différent », dit-il dans le documentaire Scientologie, sous emprise. « J’aimerais prendre des vacances, partir, folâtrer et jouer, vous voyez ce que je veux dire ? Mais je ne peux pas. Parce que je sais. Je sais. Je dois faire quelque chose. Vous pouvez rester assis et souhaiter que les choses soient différentes, mais il y a ce moment où vous vous dites : “Je dois faire quelque chose.” N’est-ce pas ? » Une question purement rhétorique pour le héros de la saga Mission impossible.

En pleine promotion du film Les Gardiens de la Galaxie, Vol. 2, Kurt Russell a, lui, relaté une expérience pour le moins troublante à la BBC. Il était à bord de son avion avec son fils Oliver, et il approchait de l’aéroport, quand il a vu « six lumières formant un V absolument parfait ». Il a donc contacté la tour de contrôle, demandant s’il y avait d’autres appareils que le sien dans le ciel. Celle-ci aurait répondu que son radar n’en décelait aucun… Quelques années plus tard, l’acteur tombe sur un documentaire consacré à la série de phénomènes lumineux observée au-dessus de la ville de Phoenix le 13 mars 1997. « En regardant ça, je me suis senti comme Richard Dreyfuss dans Rencontres du troisième type. Je me suis demandé : “Pourquoi je connais ça ?” » Kurt Russel s’est alors souvenu du V de lumières, et il a ouvert son carnet de vol à la page concernée. Mais il avait oublié de noter l’incident, et il ne se l’explique toujours pas…

Comme Tom DeLonge, Robbie Williams a renoncé à la musique pour se consacrer à l’ufologie.

S’il vous arrive quelque chose de semblable, who you gonna call ? Ghost Busters ? Presque. L’acteur Dan Aykroyd, connu pour son rôle dans SOS Fantômes, évoque pour sa part sa passion pour les extraterrestres dans un documentaire réalisé en 2005 par l’ufologue David Sereda, Dan Aykroyd Unplugged on UFOs. Une passion qui remonte à l’enfance, et plus précisément à la publication par le magazine américain Life d’une photographie d’ovnis au dessus du Capitole à Washington, prise en 1952 – année de naissance de Dan Aykroyd. Elle a ensuite été enflammée par Le Jour où la Terre s’arrêtera, film de science-fiction dans lequel un extraterrestre vient avertir l’humanité qu’elle doit apprendre à vivre en paix, sous peine d’être considérée comme un danger par les autres peuples de l’univers, et donc détruite.

Le message paraît juste à Dan Aykroyd, qui pensera avoir été sur le point de le recevoir en direct dans les années 1980. Une nuit, il se réveille à son domicile de l’État de New York en disant à sa femme : « Ils m’appellent, je veux aller dehors. » Sa femme lui demande qui l’appelle, et il répond que « quelque chose » veut qu’il sorte de la maison. Elle lui dit de se rendormir et il lui obéit, mais le lendemain, affirme-t-il dans le documentaire, les médias rapportent que partout dans l’État de New York, au Québec et dans le Vermont, des gens ont ressenti le besoin de sortir de chez eux à 3 heures du matin. Ceux qui l’auraient fait auraient dit avoir vu une immense spirale rose au-dessus de la région des Grands Lacs…

L’enlèvement

Un autre film de science-fiction que Le Jour où la Terre s’arrêtera semble avoir frappé l’imagination de Dan Aykroyd. Il assure en effet qu’un de ses coups de fil a été écouté par des hommes tout droits sortis de Men in Black. Cela se déroule pendant l’enregistrement d’une émission de télévision en 2002. Dan Aykroyd est sorti pour téléphoner à Britney Spears, sa partenaire dans le film Crossroads, et discuter de leur participation au Saturday Night Live, lorsqu’il remarque la présence de deux hommes habillés en noir près d’une voiture de la même couleur. Quelques heures après, les producteurs de l’émission reçoivent l’ordre d’arrêter le tournage. Or, cette émission était consacrée aux ovnis et elle faisait intervenir différents témoins, dont des officiers militaires à la retraite. Ce qui suffit à convaincre Dan Aykroyd qu’il est victime d’une conspiration.

Malgré sa passion pour les extraterrestres et les ovnis, il a tant bien que mal poursuivi sa carrière d’artiste, apparaissant par exemple dans le film Ma vie avec Liberace en 2013. Ce n’est pas le cas de Robbie Williams. Comme Tom DeLonge, il a renoncé à la musique pour se consacrer à l’ufologie. Le journaliste Jon Ronson l’a accompagné à une conférence dans le désert du Nevada en 2008 pour recueillir les témoignages de personnes prétendument enlevées par des extraterrestres. Il raconte que l’ancienne pop star était « captivée » et qu’elle y a acheté une quinzaine de DVD consacrés aux ovnis.

Robbie Williams à une conférence d’ufologie
Crédits : DR

« J’avais l’habitude de tout le temps lire [les tabloïds] The Sun, The Mirror, The Mail », a expliqué Robbie Williams au journaliste. « Finalement, j’ai dû arrêter de regarder parce que je trouvais des choses qui me blessaient, que ce soit sur moi ou sur quelqu’un d’autre. Alors j’ai dû combler ce vide. Et je l’ai comblé avec ce genre de choses. »

Parmi les témoignages recueillis dans le désert du Nevada aurait pu se trouver celui de la vedette de la série télévisée Une Nounou d’enfer, Fran Drescher. Elle a en effet déclaré en 2012 qu’elle avait été enlevée par des extraterrestres lorsqu’elle était enfant, et que son ex-mari, Peter Marc Jacobson, avait subi le même sort. D’après elle, les kidnappeurs leur ont implanté une puce électronique dans la main. « Nous avons tous les deux cette cicatrice. La même cicatrice au même endroit. Je pense que d’une certaine manière nous étions programmés pour nous rencontrer. »

Aurait également pu se trouver le témoignage de Sammy Hagar, ex-membre des groupes de hard-rock Montrose et Van Halen. Dans son livre de mémoires Red: My Uncensored Life in Rock, il raconte avoir vu un vaisseau contenant deux « créatures » alors qu’il était allongé sur son lit. « Elles étaient connectées à moi, reliées à mon esprit grâce à un genre de mystérieuse connexion sans fil. »

Autant d’histoires dénoncées par l’astronome de la NASA, Seth Shostak. « Un tiers des gens aux États-Unis et en Europe croit aux ovnis, il semble donc logique de penser qu’un tiers des stars y croit aussi », dit-il. « Le problème, c’est qu’à la différence du reste du public, les stars bénéficient d’une audience et d’une crédibilité qui dépassent leur compétence en la matière. La plupart d’entre elles n’ont pas de formation scientifique, à ce que je sache. Vous ne leur demanderiez pas de conseils juridiques, pourquoi leur demander leur avis sur la question de la vie extraterrestre ? »


Couverture : Tom Cruise est attaqué !!! (Ulyces.co)