Arrêté pour avoir copulé avec un cheval, il dit que l’animal lui avait fait un clin d’œil

par   Mehdi Karam   | 19/07/2018

Il en faut peu à Daniel Raymond Webb-Jackson. Cet Australien de 31 ans a été condamné à dix mois de prison pour cruauté animale, rapporte VICE le 19 juillet. En cause, une sordide histoire d’accouplement avec un cheval.

Tout a débuté en décembre 2017. Un entraîneur hippique de Grafton, au nord de la Nouvelle-Galles du Sud, trouve ses chevaux exceptionnellement nerveux. Il pense alors à un intrus nocturne dans ses écuries et installe des caméras de sécurité. Un mois plus tard, le 22 janvier, son investissement porte ses fruits. Ses caméras filment un homme (qui s’avérera être Webb-Jackson) en train de pénétrer par effraction dans les écuries. L’entraîneur appelle la police illico.

En arrivant sur les lieux, la police découvre l’homme accroupi dans le coin du cachot d’un cheval. Une fois au commissariat, le malfrat leur avoue son entreprise : il s’est accouplé avec l’animal. Le cheval aurait, selon ses dires, reniflé son entrejambe avant de lui faire un clin d’œil. Aux yeux de Webb-Jackson, son acte était ainsi totalement consensuel. Aux yeux de la police, l’histoire n’a pas eu le même effet. Un homme qui pénètre sexuellement un animal et le force à pratiquer une fellation est simplement en train d’exercer un acte de cruauté – clin d’œil ou pas.

Quant à la jument âgée de deux ans, son entraîneur explique qu’elle est passée de « discrète » à « très agitée » en l’espace de 24 heures. Elle a été mise au paddock – zone où elle peut courir librement – afin que son état mental s’améliore après ce traumatisme.

Source : VICE

D'AUTRES MYSTÈRES À ÉLUCIDER