Ce Belge utilise Tinder pour être hébergé gratos quand il voyage

par   Juliette Leclercq   | 13/02/2018
Crédits : Anthony Botta

Le Belge Anthony Botta utilise Tinder pour voyager sans payer l’hébergement. En activant la fonction Passeport (payante) de l’app, il planifie ses voyages sans dépenser un sou pour le logement, comme l’explique Paris Match Belgique.

Botta a 26 ans et il a développé un concept bien à lui : « Le Tindersurfing – ou le fait de voyager en ne dormant que chez des filles matchées sur Tinder. » Un mélange de couchsurfing et d’aventures, en somme. Car même si le but est avant tout de voyager, Anthony dit aussi être à la recherche de son âme sœur. On y croit.

« Je trouve que c’est une chouette application pour rencontrer des gens », ajoute-t-il. « Et je trouvais qu’elle avait un potentiel plus grand que celui de base. J’ai donc débloqué la version Premium afin de pouvoir choisir ma géolocalisation. Je peux matcher une fille à Tokyo et dix secondes après en matcher une autre à New York. » En juin dernier, il a voyagé deux mois en Europe en traversant pas moins de huit pays et une vingtaine de villes. En plus de le loger gratuitement, ses hôtes lui servent de guide et lui permettraient de découvrir les villes de manière plus authentique.

Pour Anthony, il n’y a rien de sexiste dans sa démarche et toutes ses hôtes l’ont hébergées parce qu’elles le souhaitaient. La chaîne YouTube qu’il a tenté de lancer pour chroniquer ses voyages ne semble pas avoir pris, mais il prépare malgré tout une contre-attaque plus visuelle vers une destination comme les USA ou la Nouvelle-Zélande. Actuellement, Anthony est rentré en Belgique où il travaille pour mettre de l’argent de côté. Mais ça, il ne le filme pas.

Source : Paris Match Belgique

INTO THE WILD