Ce dealer s’est fait choper à cause d’une photo de sa main envoyée sur WhatsApp

par   Malaurie Chokoualé   | 16/04/2018
Crédits : Police de South Wales
La photo de la main du dealer
Crédits : Police du sud du Pays de Galles

Dans le sud du Pays de Galles, un trafiquant de drogues et ses complices ont été arrêtés à cause d’un message WhatsApp contenant une photo de sa main. Sur la photo, il tient dans sa paume un assortiment de pilules d’ecstasy. C’est grâce à ce cliché que les agents ont retrouvé sa trace. Il s’agirait des premières condamnations sur base d’empreintes digitales prises à partir d’une photo au Pays de Galles, rapportait la BBC le 15 avril dernier.

La photo en question – qui remontait à plusieurs mois – a été retrouvée dans le portable d’une personne arrêtée lors d’une vente de stupéfiants à Bridgend. Le plus fou, c’est qu’elle ne laisse apercevoir qu’une infime partie de la main du dealer, mais la définition des objectifs de smartphone est telle qu’elle a rendu possible l’identification des empreintes digitales.

Pour Dave Thomas, un représentant de l’unité de soutien scientifique de la Police du Sud du Pays de Galles, cette utilisation est « révolutionnaire » : « Ces types utilisent la technologie pour ne pas se faire prendre et nous devons suivre le progrès », a-t-il expliqué à la BBC. 

Crédits : Police de South Wales
Crédits : Police de South Wales

Source : BBC

PLUS DE TRUCS ÉPIQUES