Cette « forêt verticale » sera bientôt construite en Chine

1_112

Pour incorporer davantage de verdure aux grandes villes, les architectes contemporains se tournent vers les hauteurs. Un des fers de lance de ces « forêts verticales » est le studio italien Stefano Boeri Architetti. Ce cabinet d’architectes milanais met la nature au cœur de ses créations. Après Milan et la Suisse, c’est au tour de la ville de Nankin, en Chine, d’accueillir un de leurs immeubles verts.

Le projet, intitulé Bosco Verticale, comprendra deux tours – la plus haute de 200 m, l’autre de la moitié – agrémentées de 1 100 arbres et 2 500 plantes nichés dans des jardinières en béton disposées tout autour des buildings. À l’intérieur, les structures pourront abriter un hôtel, un food market, des restaurants, des bureaux, des boutiques, des lieux d’exposition, ainsi qu’une école d’ « architecture verte ». Une piscine sera creusée sur le toit de la tour la plus basse, tandis que celui de la plus grande accueillera un club privé.

En plus d’être jolies, les architectes expliquent que cette pépinière gigantesque absorbera 25 tonnes de CO2 par an et émettra environ 60 kg d’oxygène par jour. L’énergie requise pour alimenter les jardinières risque en revanche de contrebalancer ces bénéfices environnementaux. Ça ne devrait néanmoins pas aggraver la situation.

Le début du chantier est prévu pour 2018.

primary_361 3_70

Source : New Atlas

Crédits : Stefano Boeri Architetti