Complètement ivre au volant, il appelle la police pour se dénoncer lui-même

par   Mehdi Karam   | 12/01/2018
Crédits : Polk County Sheriff’s Office

Bravo, champion. Racontée par Associated Press le 6 janvier 2018, l’aventure de Michael Lester a tout d’un spot de sensibilisation face aux effets abrutissants de la gnôle. Lors d’une soirée de la Saint-Sylvestre bien arrosée, il a tout simplement composé le 911, indiquant aux autorités qu’il était saoul, au volant et accessoirement à contre-sens sur une voie rapide.

Lorsque le policier lui a ordonné au téléphone d’immobiliser son véhicule, Lester a obtempéré, en stoppant subitement sa camionnette en plein milieu de la route. Peu après, les policiers ont débarqué avant d’arrêter le conducteur. Lors de son interrogatoire, Lester a concédé y avoir été un peu fort sur la bière et la méthamphétamine, ce sans avoir vraiment dormi depuis quelques jours.

« Conduire sous l’influence de l’alcool ou de la drogue est un crime grave. Les personnes innocentes sont trop souvent blessées ou tuées par des conducteurs avec facultés affaiblies », explique le bureau du shérif du comté de Polk, en Floride. « Cependant… dans ce cas particulier, personne n’a été blessé, et nous n’avons pas réussi à nous retenir de LOTO ». Ce dernier acronyme signifie « Laughing Our Tasers Off », version policière du classique LMAO – « Laughing My Ass Off ».

Source : AP

PLUS DE TRUCS ÉPIQUES