Ému par les efforts sud-coréens, Kim Jong-un appelle à la réconciliation

par   Mehdi Karam   | 13/02/2018
Crédits : KCNA

Le despote a ses humeurs. Le 29 janvier, Kim Jong-un annulait à la dernière minute un événement censé se tenir conjointement avec la Corée du Sud, dénonçant au passage la promotion d’une « offense publique » envers le Nord par les médias du Sud. À peine deux semaines plus tard, le 12 février, voilà que Kim Jong-un appelle à « soutenir un climat de réconciliation et de dialogue » entre les deux Corée, rapporte Reuters. Cette déclaration fait suite au retour au pays de la délégation nationale, après avoir passé trois jours à Pyeongchang, à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver.

Kim Jong-un, qui remettait donc en cause les intentions pacifistes de la Corée du Sud, a cette fois-ci exprimé sa « satisfaction » concernant cette visite et a jugé « sincères » voire « très impressionnants » les efforts déployés par la Corée du Sud pour accorder la priorité à cette visite. C’est tout ce qu’on sait. Concernant une éventuelle réconciliation pérenne entre les deux territoires, KCNA, l’agence de presse nord-coréenne, demeure cryptique.

Car comme le faisait savoir le Guardian le 10 février, Kim Jong-un avait confié à sa sœur Kim Yo-jong, membre de la délégation nord-coréenne, la mission de remettre une lettre au président sud-coréen Moon Jae-in. Celle-ci contenait une invitation de rencontre au sommet afin de discuter d’une éventuelle réconciliation. Reste à savoir quand Moon Jae-in acceptera de se rendre au nord pour entamer des pourparlers.

Sources : KCNA / Reuters / The Guardian

 

AILLEURS DANS LE MONDE