En Afrique du Sud, des lions auraient dévoré un braconnier qui les menaçait

par   Clara Lalanne   | 13/02/2018
Crédits : Kruger Park Safari

Le 9 février, un groupe de lions vivant dans l’enceinte du célèbre parc national Kruger, en Afrique du Sud, aurait dévoré un homme que la police pense être un braconnier, comme le rapporte BBC News.

Les restes du corps de l’homme ont été retrouvés à Hoedspruit, dans une réserve privée, auprès d’un fusil de chasse chargé et de munitions. Tout laisse penser à la police de Limpopo que l’homme était en train de braconner et menaçait les animaux quand il a été attaqué et tué par les félins. Les inspecteurs n’ont pas encore été en mesure de confirmer son identité, et attendent que sa famille entre en contact avec eux.

Le braconnage est un sujet sensible au Parc Kruger, et il est en augmentation constante dans la province de Limpopo ces dernières années. Interdit par la loi, il est parfois pratiqué comme loisir par les chasseurs mais sert principalement à vendre à prix d’or le corps des animaux abattus. En plus de sa peau, certaines pièces du corps des lions sont en effet utilisées pour la médecine traditionnelle asiatique. À cause de la raréfaction des tigres en Asie du Sud-Est, la tête ou les os de lions ont connu une explosion de la demande. D’autres animaux, comme les rhinocéros ou les éléphants, sont eux aussi gravement menacés. Qui se frotte au roi de la savane semble toutefois finir par s’y piquer.

Source : BBC News

INTO THE WILD