La Cannabis Car est la première voiture sportive intégralement faite en chanvre

12494955_208630312815748_2544470075709003717_n

Crédit : Bruce Dietzen/Facebook

Reprenant une idée développée par Henry Ford durant l’entre-deux-guerres, l’Américain Bruce Dietzen propose à la vente une voiture faite en chanvre.

Moyennant un chèque de 35 000 euros, il est aujourd’hui possible aux États-Unis de rouler dans une voiture remplie d’herbe… ou plutôt composée d’herbe. Sur le site de sa marque d’automobile, Renew Sports Car, Bruce Dietzen propose la « Cannabis Car », un véhicule fait en fibres de chanvres. Loin du van hippie, le modèle présenté possède des lignes sportives et une teinte rutilante.

L’intérêt d’une telle composition ? La légèreté, la solidité et l’empreinte positive sur l’environnement du matériau. Même transformé, le chanvre est capable d’éliminer le dioxyde de carbone de son environnement. Sauf que pour le moment, les Renew fonctionnent à l’essence ou à l’électricité. D’ici 2025 cependant, la marque espère être capable de les faire avancer au biogaz.

Ainsi, Bruce Dietzen pourrait réaliser ce que Henry Ford avait un temps rêvé : commercialiser des voitures plus propres. En 1941, l’industriel de l’automobile avait dévoilé un prototype, la « Hemp Body Car », fabriqué en plastique de chanvre – incluant d’autres matériaux – et alimenté par de l’éthanol de chanvre. Mais il avait alors été incapable de le vendre à grande échelle. Plus de 70 ans plus tard, Bruce Dietzen a rallumé la mèche.

Ford-Hemp-Body-Car-4

La Hemp Body Car de Henry Ford

Source : Miami Herald