L’IA de Google a dépassé des millénaires de connaissance sur les échecs en 4 heures

Crédits : Ilkin Zeferli/Shutterstock

Le 18 octobre, les chercheurs de DeepMind, la branche de Google dédiée à l’IA, annonçaient les premiers exploits d’AlphaGo Zero, qui éclatait au jeu de go son ancêtre AlphaGo, qui avait elle-même battu les plus grands champions humains. Pas en reste, le prodige informatique vient désormais d’ajouter une nouvelle corde à son arc, en surpassant toute la connaissance humaine liée au jeu d’échecs, fait savoir The Telegraph. Et ce en seulement quatre petites heures.

Afin de prouver ses fascinantes capacités de machine-learning, AlphaGo Zero a tout simplement défié l’autorité suprême du jeu de plateau : Stockfish, programme en open source jusqu’ici imbattable. En guise d’entraînement précédant le combat ultime, l’IA de Google a juste appris les fondamentaux, avant de s’auto-améliorer et atteindre un niveau dépassant l’entendement en tout juste quatre heures.

Le combat des chefs a eu lieu le 6 décembre. Sur 100 parties, AlphaGo Zero en a remporté 28. Les autres se sont achevées sur un score nul. « Nous savons maintenant qui est notre nouveau souverain », s’amuse le Pr David Kramaley, éditeur de Chessable, site dédié à la recherche sur le jeu d’échecs. « Elle va sans aucun doute révolutionner le jeu, mais pensez un peu à ses applications au-delà des échecs. Cet algorithme pourrait assurer la marche de villes, de continents, d’univers entiers », s’emballe-t-il.

En tout cas, si l’IA vient d’ajouter une ligne de plus à son palmarès incroyable, l’humain semble plus que jamais à la ramasse.

Source : The Telegraph