Protestations à Gaza : un bébé palestinien meurt après avoir inhalé du gaz lacrymogène

par   Nicolas Prouillac   | 15/05/2018

Au lendemain des manifestations qui ont entraîné la mort de dizaines de Palestiniens à la frontière entre Gaza et Israël, une enfant de huit mois est décédée à l’hôpital après avoir inhalé du gaz lacrymogène, rapportent The Independent et l’AFP. Leila Anwar Ghandour est la 58e victime des « violences horrifiques » qui ont eu lieu à la frontière lundi 14 mai – pour reprendre l’expression employée par les Nations Unies. 57 autres personnes ont perdu la vie sous les balles des soldats israéliens, et il y aurait plus de 2 700 blessés.

Le photographe de l’AFP Thomas Coex était aux premières loges du drame et a photographié l’enfant à l’hôpital, après l’annonce de son décès. Un médecin de Gaza aurait confié aux journalistes d’Associated Press plus tard dans la journée qu’un problème médical antérieur aux événements de lundi a pu contribuer à la mort du nourrisson. L’organisation de défense des droits de l’homme Al Mezan va mener l’enquête.

Sources : The Independent/AFP/AP

AILLEURS DANS LE MONDE