Alors que le virus meurtrier menace de se propager à nouveau en RDC, ces cinq reportages remontent aux origines de la tragédie.

par Nicolas Prouillac | 2 min | 13/05/2018

À Mbandaka, ville d’1,2 million d’habitants située à l’ouest de la République démocratique du Congo (RDC), l’arrivée de grandes caisses blanches depuis la capitale, Kinshasa, lance un mortel compte à rebours. Depuis que les autorités ont annoncé la découverte d’un cas d’Ebola dans la capitale de la province Equateur, mercredi 16 mai 2018, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) livre des kits de vaccination pour éviter la propagation de l’épidémie. L’avant-veille, elle dénombrait 41 cas et 20 décès dans le pays. Désormais, le risque y est « très élevé ».

« L’arrivée d’Ebola dans une zone urbaine est très préoccupante et l’OMS et ses partenaires travaillent ensemble pour intensifier rapidement la recherche de tous les contacts du cas confirmé dans la région de Mbandaka », a déclaré le docteur Matshidiso Moeti, directeur régional de l’OMS pour l’Afrique. Le défi est grand, puisque plus de 300 personnes auraient été en relation avec des personnes contaminées. Avant de faire 11 310 victimes entre 2014 et 2016, la maladie a émergé au bord de la rivière Ebola, au nord de la RDC, à laquelle elle doit son nom. Elle menace maintenant de s’y répandre.

Le souvenir de l’épidémie de Sierra Leone et du Liberia, il y a trois ans à peine, est aussi frais que douloureux dans les mémoires. Aujourd’hui, l’OMS se prépare au pire des scénarios. Pour comprendre ce qui risque d’arriver, ce qui peut être fait pour l’empêcher, et remonter aux origines d’un des virus les plus meurtriers de l’Histoire, nous vous proposons de lire ces cinq stories.

Crédits : Dr Peter Piot

Ce scientifique raconte sa découverte du virus Ebola

Peter Piot revient à la source d’Ebola, le virus le plus meurtrier de l’humanité, qu’il a découvert en 1976.

Lire

Pour survivre à Ebola, il a vécu une 

Kent Brantly est le premier missionnaire médical à avoir contracté Ebola au Liberia. Il est aussi le premier à avoir survécu au virus. Voici son histoire, racontée par ceux qui l’ont sauvé.

Lire

 

À tombeau ouvert dans les rues de Monrovia, au cœur de l’épidémie d’Ebola

À Monrovia, au Liberia, il est plus dangereux de respecter le code de la route que de rouler à tombeau ouvert. Un expatrié raconte sa vie là-bas pendant l’épidémie.

Lire

Cet homme incarne le futur de la lutte contre Ebola au Liberia

John Nel a installé son centre de traitement Ebola près du village isolé de Sinje. Il représente l’avenir de la lutte contre le virus.

Lire

En Sierra Leone, on peut être victime d’Ebola sans être infecté

Ebola n’a pas seulement fait des milliers de morts en Sierra Leone, le virus a aussi ravagé le système de santé du pays.

Lire

Crédits : CDC Global

Couverture : Mesures de protection contre Ebola. (UN/Ulyces)


 

AILLEURS DANS LE MONDE