par Legs McNeil | 0 min | 29 août 2017

L’Uru­­guay est-il la nouvelle Jamaïque ?

L’herbe est-elle plus verte en Uruguay ? Le premier pays à propo­­ser du canna­­bis en vente libre sous le contrôle de l’État possède de sacrés atouts.

Comment deve­­nir le plus gros vendeur de weed légale de la planète

Bruce Linton, PDG de Canopy Growth
Crédits : Rich­­mond Lam

Lancée il y a moins de trois ans, la start-up cana­­dienne Canopy Growth est un futur titan du marché de la weed.

Ce géant de la weed a acheté une ville entière

Ameri­­can Green Inc. s’est offert une ville fantôme en plein désert du Mojave. L’en­­tre­­prise compte redon­­ner vie aux lieux en atti­­rant les voya­­geurs grâce au canna­­bis. Nipton devien­­drait la première ville cali­­for­­nienne dédiée aux consom­­ma­­teurs de weed.

Micro­­soft se lance dans le busi­­ness de la weed

En signant un parte­­na­­riat avec KIND Finan­­cial, une start-up de canna­­bis basée à Los Angeles, Micro­­soft permet désor­­mais de suivre la plante « de la graine à la vente ».

Le marché légal de la weed aux États-Unis pour­­rait dépas­­ser 20 milliards de dollars d’ici 2020

Une récente étude de l’ArcView Market Research prévoit que le marché légal de la marijuana aux États-Unis pour­­rait atteindre le chiffre verti­­gi­­neux de 21,8 milliards de dollars de ventes annuelles d’ici 2020.

Ces rappeurs font fortune dans le busi­­ness de la weed

Aux États-Unis, la légis­­la­­tion lâche de plus en plus de leste au marché du canna­­bis. Résul­­tat, de nombreux rappeurs connus pour être aussi de gros fumeurs se lancent dans la produc­­tion marijuana.

Qui béné­­fi­­cie de la léga­­li­­sa­­tion du canna­­bis en Jamaïque ?

Après des années de tensions, la Jamaïque a dépé­­na­­lisé l’usage de la plante sacrée des rastas. Une fois tota­­le­­ment léga­­li­­sée, seront-ils évin­­cés du marché ?

Des plants de canna­­bis en Jamaïque
Crédits : DR

Israël veut être à la pointe de l’in­­no­­va­­tion dans l’in­­dus­­trie du canna­­bis

« Nous voulons faire de l’in­­no­­va­­tion en matière de canna­­bis une réfé­­rence au même titre que les autres secteurs tech­­no­­lo­­giques pour lesquels Israël est réputé. »

Cette start-up fabrique des cigares au canna­­bis pour les super-riches

Leira Canna­­gars s’adresse en prio­­rité au public le plus exigeant : les 1 % les plus riches du monde. Sa gamme de cigares arti­­sa­­naux à la weed promet de trans­­for­­mer le canna­­bis en produit de luxe.

Les secrets du busi­­ness du concen­­tré de canna­­bis

À mesure que s’étend la léga­­li­­sa­­tion du canna­­bis aux États-Unis, un marché bouillon­­nant se forme.

Quand un ancien de la NASA utilise ses skills pour faire pous­­ser du canna­­bis

Neil Yorio est un ancien cher­­cheur de la NASA. Pendant des années, il a travaillé à amélio­­rer la vie des équipes de missions spatiales de longue durée.

Cette univer­­sité paye des cobayes pour fumer de la weed

Les volon­­taires doivent être âgés de 21 ans mini­­mum (l’âge légal pour fumer du canna­­bis) et seront payés 30 dollars la première heure, 10 dollars pour chaque heure de plus passées à subir des tests (prélè­­ve­­ments sanguins, buccaux, etc.).

Ce scien­­ti­­fique veut soigner les ulcères avec du piment et de la weed

Srivas­­tava, pas Srira­­cha. C’est le nom d’un scien­­ti­­fique améri­­cain que ses recherches pous­­sées en matière d’ul­­cé­­ro­­lo­­gie ont conduit à des résul­­tats surpre­­nants.

Crédits : Ulyces.co

Voilà pourquoi la weed marche aussi bien sur le cerveau

Les effets du canna­­bis sur le cerveau sont variables et multiples. Des cher­­cheurs de l’iHu­­man Insti­­tute of Shan­­ghai Tech viennent de décou­­vrir le rôle du récep­­teur humain des canna­­bi­­noïdes dans cet état de fait. Ils espèrent pouvoir utili­­ser cette connais­­sance pour contrô­­ler les vertus de la marijuana.

De petites doses quoti­­diennes de canna­­bis pour­­raient amélio­­rer la mémoire

Dans une étude scien­­ti­­fique publiée le 8 mai sur Nature Mede­­cine, des cher­­cheurs de l’uni­­ver­­sité de Bonn en Alle­­magne montrent qu’une petite dose jour­­na­­lière de canna­­bis peut aider à éduquer et amélio­­rer la mémoire de sujets d’un âge avancé.

Cette mère de famille s’est lancée dans le busi­­ness du canna­­bis pour sauver son fils

Crédits : Tilray

Direc­­trice de la recherche clinique d’une entre­­prise spécia­­li­­sée dans le canna­­bis médi­­cal, Cathe­­rine Jacob­­son raconte comment elle a investi l’in­­dus­­trie pour sauver son enfant.

Cette expé­­rience prouve que le canna­­bis peut soigner l’épi­­lep­­sie

Il ne s’agit désor­­mais plus d’anec­­dotes ou de suppo­­si­­tions, mais bien de preuves scien­­ti­­fiques. Une récente étude démontre que le canna­­bi­­diol (CBD), une molé­­cule présente dans le canna­­bis, peut trai­­ter effi­­ca­­ce­­ment les crises épilep­­tiques.

Ce groupe phar­­ma­­ceu­­tique opposé à la weed est le premier produc­­teur de canna­­bis synthé­­tique

Pour le site de préven­­tion français Drogue Info Service, le canna­­bis de synthèse est beau­­coup plus dange­­reux que le canna­­bis natu­­rel, et plus suscep­­tible d’en­­gen­­drer une addic­­tion.

Ces nonnes cultivent du canna­­bis pour soigner des malades

Accou­­trées comme des reli­­gieuses vouées au silence monas­­tique, ces femmes cultivent le canna­­bis du fond de leur vallée nord-cali­­for­­nienne. Ce qui motive leur petite entre­­prise n’est pas la fumette récréa­­tive mais bien la pers­­pec­­tive de pouvoir soigner des malades avec leur herbe.

Des scien­­ti­­fiques ont prouvé que les hommes des cavernes fumaient de la weed

Les êtres humains fument des joints depuis très long­­temps. En réalité, il semble­­rait même qu’ils en fument depuis plus de 10 000 ans. Le canna­­bis serait apparu près de 3 000 ans avant n’im­­porte quelle autre drogue, et bien avant l’al­­cool.

On a retrouvé une tombe de 2800 ans remplie de weed

Pour la première fois, des archéo­­logues ont trouvé de nombreux plants de canna­­bis dans une tombe datée de 2800 ans, près de la ville de Tour­­fan, dans le nord-est de la Chine.

Ça ressemble à ça
Crédits : Hongen Jiang

Toutes les façons dont les Égyp­­tiens de l’An­­tiquité utili­­saient le canna­­bis

Il fut un temps où le canna­­bis n’était pas si mal vu, bien au contraire. C’était le cas en Égypte ancienne, où la plante était utili­­sée en méde­­cine et sous plein d’autres aspects. Tous légaux, contrai­­re­­ment à ce qui prévaut dans de nombreux pays aujourd’­­hui.

Ces artistes français du XIXe siècle se réunis­­saient dans un club mysté­­rieux pour fumer du shit

D’Alexandre Dumas à Eugène Dela­­croix, les plus grands artistes français du XIXe siècle firent tous partie du mysté­­rieux Club des Haschi­­schins.

Les fumeurs de weed ont aussi leurs Jeux olym­­piques

Ces jeux sont orga­­ni­­sés chaque année depuis 2014. Ils réunissent des adeptes du canna­­bis dans diffé­­rentes villes améri­­caines où le canna­­bis est légal. Dans le but de prou­­ver que marijuana ne rime pas toujours avec passi­­vité.

Les chats ont main­­te­­nant leur chan­­na­­bis

L’en­­tre­­prise améri­­caine Meowijuana parie qu’ils vont adorer son herbe. Ce « chan­­na­­bis » est vendu en sachet, en pot, en blunt, dans une boîte à cigare ou dans des joints déjà roulés comme de l’au­­then­­tique skunk.

Ce photo­­graphe s’est immergé pendant un an dans l’in­­dus­­trie de la weed

Ezra Soifer­­man a convaincu l’en­­tre­­prise Tweed de l’ac­­cueillir en rési­­dence pendant un an. Ce photo­­graphe a passé 12 mois entre les plantes, les culti­­va­­teurs et les fumeurs, pour poser son regard d’ar­­tiste sur un phéno­­mène social en plein boom.

Cette église vous propose un mariage à la weed

L’Église Inter­­na­­tio­­nale du Canna­­bis de Denver a ouvert ses portes le 20 avril dernier. À l’in­­té­­rieur, on y fume de la weed en obser­­vant le plafond peint par l’ar­­tiste Kenny Scharf. Très prochai­­ne­­ment, un premier mariage devrait être célé­­bré dans ce lieu de culte d’un nouveau genre.

Cette carte recense les pays où l’on consomme le plus de canna­­bis

Bizarre, la France est plutôt bien clas­­sée. 🙂

Les œuvres de Tony « la main verte »

Cet homme est le Mozart du roulage de joints

Tony Green­­hand se consi­­dère comme un arti­­san. Il ne travaille ni la terre, ni le bois, mais bien la weed. Ce ne sont pas ses plantes qui ont rendu Tony célèbre, mais ses joints. Le jeune homme les roule sous toutes les formes, de Pika­­chu à Mike Tyson. Après avoir fait rires ses amis, les créa­­tions de Tony se vendent aujourd’­­hui à des prix affo­­lants dans l’Ore­­gon, où le canna­­bis est dépé­­na­­lisé.

Avec ces incroyables bangs en verre, fumer de la weed devient un art

Dans les années 1990, Bob Snod­­grass était l’un des pion­­niers de la confec­­tion artis­­tique de pipes à canna­­bis. Réunis à la gale­­rie ApexArt, ses disciples exposent aujourd’­­hui des bangs à l’es­­thé­­tique plus contem­­po­­raine, voire futu­­riste.

Voici le couple de génie qui a changé la pancarte Holly­­wood en Holly­­weed

Le 1er janvier, le panneau Holly­­wood qui surplombe la ville de Los Angeles est devenu “Holly­­weed”, aux premières heures du jour. Un clin d’œil qui faisait réfé­­rence à l’au­­to­­ri­­sa­­tion récente du canna­­bis dans l’État de Cali­­for­­nie.

Crédits : Damian Dovar­­ganes/AP

Des photos d’ados améri­­cains fumant du canna­­bis prises pour le gouver­­ne­­ment en 1973

Dans les années 1970, l’Agence de protec­­tion de l’en­­vi­­ron­­ne­­ment des États-Unis, tout juste créée, a donné pour mission à 100 photo­­graphes de parcou­­rir le pays pour réali­­ser des séries docu­­men­­taires sur l’Amé­­rique de l’époque.

Ce chef cuisine tout à base de canna­­bis

« Jeff The 420 Chef » ? Seuls les fervents consom­­ma­­teurs de canna­­bis saisi­­ront la réfé­­rence derrière le nom étrange de ce cuisi­­nier. Jeff cuisine pour eux. Il a élaboré toute une gamme de recettes enri­­chies à l’huile ou au beurre de canna­­bis.

Il existe désor­­mais du vin au canna­­bis

Imagi­­nez lais­­ser infu­­ser une tête de beuh dans un verre de vin. Le procédé est un peu plus complexe, mais l’idée est là. Voilà quelques années que ce mélange est en phase de test. Il existe désor­­mais des produc­­teurs aux États-Unis, mais aussi en Europe.

Miguel Trini­­dad, le virtuose de la cuisine au canna­­bis

Miguel Trini­­dad est né et a grandi à New York. Il est Chef, adore le canna­­bis et ne s’en cache pas. Proprié­­taire de plusieurs restau­­rants à succès (les bars gastro­­no­­miques 99th Floor, Jeep­­ney et Mahar­­lika), Trini­­dad a su gagner sa renom­­mée grâce à sa cuisine du monde au canna­­bis.

Ce soda est infusé à la weed

La marque Sprig promet une bois­­son pétillante, rafraî­­chis­­sante et planante. L’en­­tre­­prise cali­­for­­nienne fabrique un soda infusé à la weed et conte­­nant du THC. Elle se présente comme le premier soda à la ganja, mais avec un bon goût.

Cet appa­­reil permet de tout cuisi­­ner à l’huile ou au beurre de canna­­bis

L’in­­dus­­trie du canna­­bis est en plein essor et tous les secteurs de la consom­­ma­­tion sont progres­­si­­ve­­ment infil­­trés. Il n’y a qu’à voir l’in­­fu­­seur d’huile LEVO, qui permet d’in­­fu­­ser n’im­­porte quelle huile ou beurre alimen­­taire avec du canna­­bis (ou n’im­­porte quelle autre herbe).

Ganja Grindz vend du café au canna­­bis pour bien commen­­cer la jour­­née

On peut s’in­­ter­­ro­­ger sur les risques éven­­tuels d’une combi­­nai­­son entre la caféine et le THC, mais des cher­­cheurs ont affirmé que les deux stimu­­lants n’in­­fluaient pas néga­­ti­­ve­­ment l’un sur l’autre dans l’or­­ga­­nisme.

L’as­­su­­reur de Kanye West ne veut pas le rembour­­ser parce qu’il fume de la weed

« Les repré­­sen­­tants de l’as­­su­­reur laissent entendre qu’ils ne couvri­­ront pas les demandes d’in­­dem­­ni­­sa­­tion en avançant un argu­­ment qui ne tient pas, à savoir que c’est la consom­­ma­­tion de marijuana de Kanye qui a causé son problème médi­­cal. »

À Toulouse, les dealers font du marke­­ting pour fidé­­li­­ser leurs clients

PNL n’a de cesse de le répé­­ter, le plus impor­­tant dans ce busi­­ness, c’est de faire des « ients-ients fidèles », autre­­ment dit de fidé­­li­­ser le client. Une maxime que les dealers de la Reyne­­rie, l’un des quar­­tiers du Mirail, zone sensible de Toulouse, ont pris au pied de la lettre.

Crédits : Sarah Thuault-Ney

Comment les cartels mexi­­cains s’ins­­tallent en Cali­­for­­nie

Face aux gangs de culti­­va­­teurs de canna­­bis qui enva­­hissent les forêts cali­­for­­niennes, les forces armées du comté de Mendo­­cino orga­­nisent la contre-attaque.

Les saisies de canna­­bis à la fron­­tière entre les USA et le Mexique baissent spec­­ta­­cu­­lai­­re­­ment

En 2015, les saisies de marijuana à la fron­­tière mexi­­caine ont à peine excédé les 700 000 kilos, d’après les chiffres du Service des douanes et de la protec­­tion des fron­­tières des États-Unis. Cela peut paraître énorme, mais elles attei­­gnaient près de deux millions de kilos en 2009 et sont depuis en baisse conti­­nue.

Ce dealer offrait des tickets à grat­­ter avec son shit

Crédits : Le Pari­­sien

Les jeux à grat­­ter peuvent être une drogue. Ou accom­­pa­­gner celle-ci. À Cesson, en Seine-et-Marne, un dealer offrait des tickets de Goal avec chaque sachet de weed.

Les mani­­gances du lobby de l’al­­cool et du tabac améri­­cain pour barrer la route au canna­­bis

Un pot-de-vin versé par le lobby à des élus du parti Démo­­crate aurait servi à alimen­­ter la peur liée aux consé­quences d’une possible léga­­li­­sa­­tion géné­­ra­­li­­sée du canna­­bis, afin que les poli­­ti­­ciens s’y opposent.

13 posters alar­­mistes de films anti-marijuana

Les États-Unis n’ont pas toujours été permis­­sifs avec la marijuana, loin s’en faut. Dans les années 1930 à 1950, c’est carré­­ment le cinéma qui se mêlait de la préven­­tion, avec des actua­­li­­tés riche­­ment illus­­trées.


Couver­­ture : Queen of the Stoned Age (Brian Finke/GQ)
 
Free Down­load WordP­ress Themes
Down­load Best WordP­ress Themes Free Down­load
Free Down­load WordP­ress Themes
Down­load Best WordP­ress Themes Free Down­load
udemy paid course free down­load
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
udemy course download free

Plus de weed