Après un tremblement de terre et un tsunami, l’Indonésie est touchée par une éruption volcanique

par   Laura Boudoux   | 03/10/2018
Crédits : ANN

Les forces de la nature se soulèvent toutes en même temps contre l’île des Célèbes, en Indonésie. Alors qu’elle a été touchée par un tremblement de terre et un tsunami qui ont fait près de 1 400 morts le 28 septembre, le volcan de l’île Sulawesi est entré en éruption ce mercredi 3 octobre, rapporte Forbes. Le programme d’application multi-plateforme pour l’atténuation et l’évaluation des risques géographiques (MAGMA) a annoncé sur Twitter qu’une colonne de fumée de plus de 6 000 mètres de haut avait été produite par cette éruption.

Les autorités ont immédiatement élevé le statut du système national d’alerte – qui propose 4 niveaux – à 3. Le centre de volcanologie et d’atténuation des risques géologiques (CVGHM) a quant à lui recommandé aux habitants de l’île de ne pas entrer dans la zone qui entoure le mont Soputan, dans un rayon de 4 à 6,5 km, explique le Jakarta Post. Des masques ont également été distribués « pour éviter aux populations de souffrir de potentiels problèmes respiratoires en cas de chutes de cendres », a prévenu le CVGHM. 

Quelques heures avant l’éruption, le MAGMA avait publié un communiqué, dans lequel il expliquait avoir observé une augmentation de l’activité thermique et sismique sur le volcan au cours des dernières semaines. Pour le moment, les autorités ne savent pas quelles conséquences l’éruption aura sur l’île, ni si l’activité volcanique représente un réel danger. Quant au lien entre le tremblement de terre et le réveil du volcan, il n’a pour le moment pas été établi. « La capacité des tremblements de terre à déclencher des éruptions volcaniques fait toujours l’objet de nombreux débats et à l’heure actuelle, il n’y a pas assez de preuves convaincantes pour les lier », explique ainsi dans Forbes le journaliste et expert en volcanologie, Robin George Andrews. « Vous ne pouvez pas simplement rattacher les deux parce qu’ils se sont produits en même temps », conclut-il.

Sources : Forbes / Jakarta Post / Twitter

AILLEURS DANS LE MONDE