Cette marque de Taser va fabriquer des drones pour la police américaine

par   Mehdi Karam   | 06/06/2018
Crédits : Axon/DJI

Les forces de l’ordre américaines veulent s’équiper de drones de surveillance. Pour cela, elles ont fait appel à deux acteurs connus dans les milieux aéronautiques et policiers : le fabricant de drones DJI et Axon, qui s’occupe quant à elle de mettre au point des pistolets à impulsion électrique. Comme elles l’expliquent le 5 juin dans un communiqué de presse, les deux marques ont noué un partenariat afin de créer le drone policier ultime.

Le but de ce petit aéronef ne sera pas de faire régner la loi dans les rues américaines, mais d’assister les agents dans leur tâche, sous différents aspects. Déjà, cet objet leur permettra d’avoir un système de surveillance omniscient qui pourra les accompagner lors de leurs patrouilles. Hormis le quadrillage des rues, cet assistant pourra également filmer les différentes interventions des forces de l’ordre et ainsi apporter une preuve filmée du flagrant délit, de la légitime défense, ou de la bavure policière.

Afin de s’assurer que les images ne seront pas tronquées ni perdues, le drone sera relié au réseau Evidence.com, système de gestion de données développé par Axon qui permet de préserver et de sécuriser sur un serveur des données de caméras. Cette plateforme est à ce jour utilisé par plus de 200 000 professionnels de la sécurité publique. En revanche, une question se pose : quid de la vie privée ? Des policiers qui patrouillent dans les rues avec des drones qui filment tout, plutôt intrusif, non ?

DJI l’assure toutefois : « Nous avons toujours été très clairs sur le fait que nous n’accéderons à aucune des photos ou vidéos produites par nos clients. » Ces clients, par contre, « ont un contrôle total de leurs données ». Ce qui ne résout pas vraiment la dimension espionne de l’objet. Pour le moment en tout cas, il ne devrait pas être équipé de tasers.

Source : Axon

PLUS LOIN DANS LE TURFU