fbpx

Des scien­ti­fiques viennent de décou­vrir le cercueil de la momie la plus jeune de l’his­toire

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 13 mai 2016

sarco Crédit : Jaymes Sinclair/The Fitz­william Museum.En passant le sarco­phage au scan­ner, les conser­va­teur d’un musée britan­nique sont tombés sur un fœtus de 18 mois. Un siècle après sa décou­verte, un cercueil a enfin parlé. Conservé au Fitz­william Museum de Cambridge, ce vestige de l’Égypte ancienne ne contient pas un organe, comme on le croyait. Ni même deux. La boîte, longue de 44 centi­mètres, fermée près de six siècles avant la nais­sance de Jésus-Christ, recèle un corps entier et néan­moins minus­cule. Au scan­ner, les conser­va­teurs du musée ont reconnu un fœtus d’en­vi­ron 18 semai­nes… Enve­loppé dans des bandages scel­lés par de la résine noire, ce corps en matu­ra­tion est issu d’une fausse-couche, supposent les scien­ti­fiques. « Cette décou­verte nous montre combien l’en­fant à naître était précieux dans l’Égypte ancienne », explique la conser­va­trice du musée, Julie Dawson. « Le soin apporté à la prépa­ra­tion de cette sépul­ture prouve la valeur accor­dée à la vie, même dans ses premières semaines de gesta­tion. » Deux autres fœtus momi­fiés avaient déjà été extraits de la tombe de Toutan­kha­mon, mais leur gesta­tion, de 25 et 37 semaines, était plus avan­cée. Le cercueil de la momie la plus jeune de l’his­toire peut être observé au musée de Cambridge, au sein de son expo­si­tion sur le rapport des Égyp­tiens à la vie après la mort. Source : The Guar­dian

Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
download udemy paid course for free