En Angleterre, un babysitter empaleur d’enfants va être libéré après 45 ans de prison

par   Ulyces   | 05/12/2018

On l’appelait le Monstre de Worcester. En 1973, David McGreavy a été condamné à vie pour les meurtres de Paul Ralph, 4 ans, et de ses deux sœurs – Dawn, 2 ans, et Samantha, âgée de seulement neuf mois. Le babysitter avait tué les trois petits dans leur maison de Worcester parce que l’un d’eux n’arrêtait pas de pleurer, avant d’empaler leurs corps sur la clôture du jardin. Le 4 décembre, la BBC a révélé qu’il allait être libéré.

L’administration pénitentiaire britannique a jugé qu’il avait « beaucoup changé » en 45 ans de prison, et n’a pas souhaité écouter Elsie Urry, la mère des trois enfants, qui de son propre aveu l’a « suppliée » de garder McGreavy en prison pendant des années. Aujourd’hui, elle ajoute qu’elle se sent « trahie » car elle avait été assurée lors de son procès que l’homme ne serait jamais remis en liberté.

Voilà dix ans que la question de sa possible relaxe fait débat. Mais aujourd’hui, l’administration assure que David McGreavy « a une compréhension profonde des problèmes qu’il a eus et de leur cause ». Elle ajoute que « le psychologue a identifié un certain nombre de facteurs qui porte à conclure qu’il est peu probable que M. McGreavy enfreindra de nouveau la loi. Ceux-ci incluent sa capacité accrue de se contrôler et le fait que M. McGreavy a appris à rester calme dans des situations stressante. »

La date de sa remise en liberté n’a pas été divulguée.

Source : BBC

AILLEURS DANS LE MONDE