Le réchauf­fe­ment clima­tique risque de réveiller des virus endor­mis depuis des millé­naires

par   Ulyces   | 11 mai 2017

Crédits : The Inde­pendent Selon un récent article publié le 5 mai dernier par The Inde­pendent, d’an­ciens virus sommeillant depuis des millé­naires dans le cercle Arctique, aux abords de la Russie, pour­raient bien­tôt se réveiller à cause d’un probable dégel du pergé­li­sol. D’après les scien­ti­fiques, le sol gelé du pergé­li­sol est l’en­vi­ron­ne­ment idéal pour que des bacté­ries restent en vie pendant de si longues périodes. Jean-Michel Clave­rie, biolo­giste à l’uni­ver­sité d’Aix-Marseille, analyse le contenu de l’ADN des couches du pergé­li­sol depuis 2014 et selon lui, la réap­pa­ri­tion de telles bacté­ries pour­rait réser­ver un « sort désas­treux » à l’hu­ma­nité. « Ces anciennes couches pour­raient être expo­sées à cause d’éven­tuelles opéra­tions de minage et du forage du sol. Si des cellules vivantes s’y trouvent encore, cela pour­rait propa­ger un désastre », précise-t-il. Pour finir, le scien­ti­fique ajoute que « si l’agent patho­gène n’a pas été en contact avec l’homme depuis un long moment, notre système auto-immune n’est pas du tout prêt à l’af­fron­ter, ce qui repré­sente un danger consi­dé­rable. » Plutôt que ces bacté­ries, c’est à nous de nous réveiller pour empê­cher le désastre. Source : The Inde­pendent    

Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Premium WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
free online course