fbpx

Les riches sont respon­sables du réchauf­fe­ment clima­tique, selon cette étude

par   Pablo Oger   | 18 mars 2020

Une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Energy met en avant l’énorme gouffre dans la quan­tité de ressources utili­sées par les plus riches compa­rés aux plus pauvres, à la fois dans leur propre pays mais aussi à l’in­ter­na­tio­nal, rappor­tait la BBC le 16 mars.

Selon les cher­cheurs de l’uni­ver­sité de Leeds, les 10 % les plus riches consomment envi­ron 20 fois plus d’éner­gie globale que les 10 % les plus pauvres, et ce partout dans le monde. La plus grosse dispa­rité concerne les trans­ports, les 10 % les plus riches consom­mant 187 fois plus d’éner­gie que les 10 % les plus pauvres. 

Pour réali­ser cette étude, les cher­cheurs britan­niques ont analysé les données de la Banque mondiale et de l’Union euro­péenne pour calcu­ler la consom­ma­tion d’éner­gie des rési­dents de 86 pays diffé­rents, à la fois indus­tria­li­sés et en déve­lop­pe­ment. Les cher­cheurs ont égale­ment examiné les biens et services à forte inten­sité éner­gé­tique utili­sés par les diffé­rents groupes de reve­nus et la façon dont ces diffé­rents groupes dépensent leur argent.

L’étude révèle ainsi qu’à mesure que le revenu augmente, les gens dépensent une part plus impor­tante de leur argent pour des biens à forte consom­ma­tion d’éner­gie, tels que des vacances, de nouvelles voitures ou des rési­dences secon­daires, qui néces­sitent du chauf­fage et du refroi­dis­se­ment.

« Il nous faut réflé­chir sérieu­se­ment à des moyens de modi­fier la distri­bu­tion très inégale de la consom­ma­tion mondiale d’éner­gie, afin d’of­frir une vie décente à tous tout en proté­geant le climat et les écosys­tèmes », a déclaré Julia Stein­ber­ger, profes­seure à l’uni­ver­sité de Leeds et coau­teure de l’étude. 

Source : BBC

Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
free download udemy course

Plus de monde