fbpx

Allahu Akbar, Adonaï et l’Ave Maria chan­tés devant le pape François et le roi Moham­med VI

par   Laura Boudoux   | 2 avril 2019
Crédits : AP

Samedi 30 mars, à Rabat, l’Or­chestre phil­har­mo­nique du Maroc (OPM) a inter­prété trois titres symbo­liques face au pape François et au roi Moham­med VI, rapporte le Huffing­ton Post Magh­reb. Trois artistes repré­sen­tant les trois reli­gions mono­théistes ont ainsi chanté l’Ave Maria, une prière catho­lique adres­sée à la Vierge Marie, avant d’en­chaî­ner sur des textes soufis, et de finir par la prière juive Adonaï, dans l’au­di­to­rium de l’Ins­ti­tut Moham­med VI de forma­tion des imams, morchi­dines et morchi­dates.

Les trois artistes ont terminé leur pres­ta­tion main dans la main, pour un moment d’émo­tion orga­nisé spécia­le­ment pour la visite du pape. Cette œuvre bien parti­cu­lière fait partie de la série de concerts Les reli­gions à l’unis­son, lancée en 2016 par l’OPM. « L’idée est de montrer que la musique peut rappro­cher des peuples de cultures et de reli­gions diffé­rentes. On a déjà joué au Maroc à plusieurs reprises, mais aussi en 2017 à Paris à l’église Saint-Germain », explique Caro­line Saunier, la direc­trice délé­guée de la fonda­tion Ténor pour la culture, qui a fondé l’OPM.

Plusieurs centaines d’étu­diants imams et morchi­dates, les prédi­ca­trices et éduca­trices travaillant dans les mosquées, étaient égale­ment conviés au concert. L’évé­ne­ment a clôturé la visite du pape François à l’Ins­ti­tut de forma­tion des imams, ouvert en 2015, et qui compte aujourd’­hui plus de 1 300 étudiants maro­cains et étran­gers, dont des Français.

Sources : Huffing­ton Post Magh­reb

Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
udemy paid course free download

Plus de monde