Amazon déve­loppe des para­chutes pour ses livrai­sons par drone

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 8 juin 2017

Crédits : Amazon En 2016, Google avait fait couler beau­coup d’encre avec son pois­son d’avril, l’an­nonce de la sortie de Para­chutesby Google Express, un service de livrai­son à domi­cile au moyen de drones et de para­chutes. S’il y a bien des gens que ça n’a pas fait sourire, ce sont les ingé­nieurs d’Ama­zon. Le maga­zine en ligne GeekWire révèle en effet que la compa­gnie a déposé le brevet d’un para­chute pour ses livrai­sons par drone dès 2015. Il a été approuvé par le Bureau améri­cain des brevets et des marques de commerce le lundi 29 mai dernier. Crédits : Amazon Illus­tra­tions Si l’en­tre­prise n’a pas confirmé que la tech­no­lo­gie serait utili­sée un jour, elle y songe néan­moins sérieu­se­ment depuis au moins deux ans et ces para­chutes pour­raient être inté­grés au projet Amazon’s Prime Air. Le système prévoit qu’un para­chute plié serait inté­gré à l’em­bal­lage, ainsi que des cordes. Il pour­rait inclure un oper­cule qui saute­rait à l’ou­ver­ture du para­chute, des absor­beurs de chocs, ainsi qu’une série de capteurs inté­grés au drone pour qu’il puisse suivre la descente du paquet. Le système de para­chutes pour­rait être adapté selon la taille de l’objet, avec l’in­cor­po­ra­tion de plusieurs para­chutes pour les livrai­sons encom­brantes. Crédits : Amazon Illus­tra­tions Amazon a testé pour la première fois le système Prime Air au Royaume-Uni en décembre 2016, et l’en­tre­prise attend à présent que les régle­men­ta­tions sur les drones s’as­sou­plissent et laissent la place à leur usage par des entre­prises commer­ciales. Si bien qu’il n’est pas impos­sible qu’on voie dans les prochaines années des paquets tomber dans nos jardins comme les paquets de ravi­taille­ment dans Worms. Source : GeekWire

Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
free download udemy paid course