Benoit Paire a remis ça. Ce vendredi 17 janvier, en demi-finale du tournoi d’Auckland, le tennisman français a de nouveau perdu ses nerfs dans le tie-break de la deuxième manche contre Hubert Hurzack, où il été enregistré en train de proférer des insultes bien fort. Pas le premier éclat du genre pour le Français, qui s’est excusé avec humour après le match.

Finalement, il s’est imposé en trois sets (6-4, 6-7, 6-2). Mais lors de la rencontre, le tennisman tricolore de 30 ans a eu du mal à contenir ses nerfs. Gêné par un spectateur bruyant, Benoit Paire n’a pas pu s’empêcher d’exploser une raquette et d’adresser quelques mots fleuris après un retour manqué. Il imite un spectateur qui l’encourageait « Come on Benny, come on Benny » avant de lui rétorquer : « Va te faire enculer, oui. » Insulte qu’il répétera deux autres fois après un retour manqué, avant de casser sa raquette.

Après le match – et sa victoire –, c’est un Benoit Paire soulagé qui s’est excusé à demi-mot : « Je suis vraiment désolé. J’ai cassé ma raquette, j’étais un peu nerveux… J’espère que vous avez quand même profité avec du vin, de la bière, ce que vous voulez », a-t-il plaisanté. 

Il disputera samedi 18 janvier la finale la finale face à son compatriote, Ugo Humbert. Benoit Paire s’illustre régulièrement sur les terrains de tennis pour son vocabulaire, pas toujours approprié, comme lorsqu’il avait crié « La chatte, la chatte, la chaaaatte », après avoir perdu un point contre le Japo­nais Kei Nishi­kori sur le court Suzanne-Lenglen.

Source : Twitter