fbpx

Ce fermier turc a décou­vert les traces d’un royaume antique inconnu

par   Pablo Oger   | 26 février 2020

En Turquie, un fermier a trouvé une stèle vieille de 2 800 ans révé­lant l’exis­tence d’un royaume perdu. Elle raconte l’his­toire d’un monarque qui a renversé le fameux roi Midas, rappor­tait Vice le 25 février.

L’été dernier, des cher­cheurs améri­cains ont mis la main sur cette ancienne pierre trou­vée par un fermier dans ses canaux d’ir­ri­ga­tion, au centre de la Turquie. Elle lève le voile sur un royaume inconnu qui aurait conquis la Phry­gie du roi Midas. Ce monarque, qui a existé, est dépeint dans la mytho­lo­gie grecque comme pouvant trans­for­mer tout ce qu’il touche en or. Il aurait cepen­dant failli face au roi Hartapu, souve­rain du royaume inconnu.

« Nous n’avions aucune idée de l’exis­tence de ce royaume », raconte James Osborne, profes­seur en archéo­lo­gie anato­lienne à l’uni­ver­sité de Chicago. Après l’exa­men de la stèle, Osborne et ses collègues ont remarqué que les inscrip­tions étaient tracées en hiéro­glyphes louvites, une ancienne langue indo-euro­péenne utili­sée entre le VIIe et IXe siècle avant Jésus Christ. Si le nom du royaume est toujours inconnu, il avait déjà été fait mention du roi Hartapu dans d’autres hiéro­glyphes trou­vés aux alen­tours du site.

Membres du Konya Regio­nal Archaeo­lo­gi­cal Survey Project, un projet colla­bo­ra­tif inter­na­tio­nal voué à révé­ler les mystères enfouis en Turquie, les cher­cheurs vont s’in­té­res­ser dans les prochains mois au tertre de Türk­men-Karahöyük. « Cette stèle est une incroyable et chan­ceuse décou­verte, mais ce n’est que le début », s’en­thou­siasme Osborne.

Source : Vice

PLUS DE SCIENCE