fbpx

Ce ministre polo­nais veut inscrire dans la loi le droit de manger du castor

par   Nicolas Prouillac   | 7 juin 2019

Le ministre de l’Agri­cul­ture polo­nais, Jan Krzysz­tof Arda­nowski, a scan­da­lisé une bonne partie de ses conci­toyens en propo­sant d’ajou­ter les castors à la liste des « animaux comes­tibles », rapporte la BBC ce 7 juin. Loin de s’émou­voir, le ministre affirme que la queue des castors est un puis­sant aphro­di­siaque.

Contrai­re­ment à la légis­la­tion d’autres pays euro­péens, dont la France, les castors ne sont que partiel­le­ment proté­gés en Pologne et peuvent être chas­sés entre octobre et mars. Mais il est défendu aux chas­seurs de les manger. Cela pour­rait chan­ger. « J’ai décidé de faire clas­ser les castors et les bisons comme animaux comes­tibles », a-t-il déclaré le mois dernier, ajou­tant que la queue des castors était d’ailleurs un aphro­di­siaque (ce qui est faux bien sûr). « Vous allez voir, nous n’au­rons bien­tôt plus de problème de castors. »

Les 55 000 castors polo­nais causent en effet des dégâts sur les terres agri­coles, mais de là à leur manger la queue ? Les décla­ra­tions du ministre n’ont pas manqué de susci­ter la contro­verse, et il discute actuel­le­ment son homo­logue de l’En­vi­ron­ne­ment pour parve­nir à un accord. Espé­rons qu’il sera en faveur des petits bâtis­seurs.

Source : BBC

Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
free download udemy course

Plus de monde