fbpx

Ce restau­ra­teur chinois mettait de la drogue dans ses plats pour que les clients reviennent

par   Nicolas Prouillac   | 1 janvier 2020
Crédits : Charles Koh

Le goût des nouilles de ce restau­rant de la province du Guangxi était inimi­table. Et pour cause, le chef mettait de l’opium dans la sauce, à l’insu de ses clients, dans l’es­poir qu’ils reviennent après avoir vécu une expé­rience culi­naire unique, rapporte le média chinois SETN.

Son mauvais tour a été décou­vert par hasard, quand un malheu­reux client a été contrôlé posi­tif à la morphine, un compo­sant actif de l’opium, lors d’un contrôle de police. L’homme a conclu qu’il avait dû être drogué à son insu, et les soupçons se sont rapi­de­ment portés sur le restau­rant du comté de Sanjiang Dong où il avait dîné ce soir-là.

Au cours de leur perqui­si­tion au restau­rant, les auto­ri­tés ont décou­vert en cuisine un sachet conte­nant 76 grammes de graines de pavot à opium réduites en poudre, testée posi­ti­tive à la morphine. Le proprié­taire de l’éta­blis­se­ment, un certain M. Yang, a alors été contraint d’avouer qu’il droguait les plats de ses clients pour les rendre accros.

La pratique, aussi stupide que dange­reuse, n’est pas nouvelle en Chine où des dizaines d’af­faires simi­laires ont été rappor­tées depuis 2014. Le cas de M. Yang est en cours de juge­ment.

Source : SETN

Download Premium WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
download udemy paid course for free

Plus d'epic