fbpx

Ces cher­cheurs ont la preuve que les Chinois fumaient déjà de la weed il y a 2500 ans

par   Mathilda Caron   | 13 juin 2019
Crédits : Xinhua Wu

En Chine, une équipe inter­na­tio­nale de cher­cheurs a décou­vert des rési­dus de canna­bis dans un brûleur d’en­cens utilisé lors de rites funé­raires il y a envi­ron 2 500 ans, rappor­tait Reuters le 12 juin. Publiée dans Science Advances, cette étude avance que la trou­vaille serait une preuve impor­tante de l’uti­li­sa­tion du canna­bis depuis des milliers d’an­nées.

Dans cet ancien cime­tière du massif du Pamir, dans la province du Xinjiang, les tombes conte­naient égale­ment des sque­lettes humains ainsi que diffé­rents arte­facts, notam­ment une harpe, qui servait proba­ble­ment lors de céré­mo­nies. « Nous pouvons commen­cer à recons­ti­tuer une idée de ces rites funé­raires qui alliaient des flammes, de la musique ryth­mique et des fumées hallu­ci­no­gènes », expliquent les cher­cheurs.

Sur les rési­dus chimiques de marijuana, ils ont décou­vert un taux élevé de THC, prin­ci­pal consti­tuant psychoac­tif de la plante, ce qui prou­ve­rait qu’elle était bien utili­sée pour ses effets psycho­tropes. « Cette étude est impor­tante pour comprendre l’an­cien­neté de la consom­ma­tion de drogue », assure Robert Spen­gler, direc­teur de labo­ra­toire à l’Ins­ti­tut Max-Planck, en Alle­magne.

Sources : Reuters/Science Advances

Download Nulled WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
free download udemy course

Plus de weed