fbpx

Ces objets utili­sés lors de véri­tables rituels magiques font froid dans le dos

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 26 juin 2017

Crédits : Sara Hannant/Museum of Witch­craft and Magic Le musée de la Sorcel­le­rie et de la Magie, situé dans la région de Cornouailles en Angle­terre, expose plus de 3 000 arte­facts tenus pour être « magiques ». À tout le moins, tous ont servi lors de rituels plus ou moins effrayants, dont les acteurs étaient on ne peut plus sérieux. Il s’agit de la plus vaste collec­tion d’objets magiques dans le monde, et la photo­graphe Sara Hannant les a immor­ta­li­sés dans un livre. « Mon travail récent concerne les croyances magiques, les rituels et le folk­lore », explique la photo­gra­phie dans sa note d’in­ten­tion. Durant sa rési­dence au musée, elle a photo­gra­phié l’un après l’autre chacun des terri­fiants objets pour capter leur « magie », les drapant de ténèbres pour les rendre plus inquié­tants encore. Des chats momi­fiésBapho­met, une divi­nité à tête de chèvre égale­ment repré­senté sur les penta­grames Un talis­man de Lune qui appar­te­nait à Gerald Gard­ner, adepte de la Wicca et père du retour de la sorcel­le­rie au XXe siècleUne racine de mandra­gore séchéeUne poupée percée de clous La Rose Croix, un symbole ésoté­rique asso­cié à la société secrète du même nomUne poupée de sorcièreL’image de couver­ture du livre de Sara HannantUn Athamé, poignard céré­mo­niel utilisé lors des céré­mo­nies et rites magiques de la Wicca Une poupée de laine sur laquelle est accro­chée la photo d’une personne à ensor­ce­lerSource : Museum of Witch­craft and Magic

Free Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
free online course