fbpx

Ces sœurs cambod­giennes de 98 et 101 ans sont réunies après 47 ans de sépa­ra­tion

par   Nicolas Pujos   | 24 février 2020

Deux sœurs cambod­giennes, âgées de 91 et 101 ans, ont été réunies pour la première fois en 47 ans. Elles s’étaient perdues de vue pendant la période de terreur impo­sée par les Khmers rouges, dans les années 1970, raconte la BBC le 21 février.

C’est en 1973 que les deux sœurs se sont vues pour la dernière fois. L’ac­ces­sion au pouvoir de Pol Pot a engen­dré la mise en place d’un régime auto­ri­taire exerçant un contrôle absolu sur le pays. Des millions de personnes ont été tuées, dépor­tées ou sépa­rées de leur familles.

Après la mort de son mari en 1979, l’une des sœurs s’est instal­lée dans la capi­tale, Phnom Penh. Bun Sen était obli­gée de parcou­rir une décharge publique pour revendre les produits qui pouvaient encore l’être tout en s’oc­cu­pant des enfants pauvres du quar­tier. Elles croyait avoir défi­ni­ti­ve­ment perdu sa sœur, Bun Chea.

Près d’un demi-siècle plus tard, l’ONG Cambo­dian Chil­dren’s Found lui a permis à de réali­ser son rêve de reve­nir dans son village natal, situé à 90 km de la capi­tale. En orga­ni­sant la visite, les béné­voles de l’ONG ont décou­vert que la grande sœur de Bun Sen, Bun Chea et son petit frère vivaient sur place. Ils ne pensaient plus la revoir.

« J’ai quitté mon village il y a long­temps et je n’y suis jamais retour­née. J’ai toujours pensé que mes sœurs et mes frères étaient morts », a expliqué Bun Sen. « Pouvoir tenir ma sœur aînée signi­fie telle­ment. La première fois que mon frère cadet m’a touché la main, j’ai commencé à pleu­rer. » Désor­mais les deux sœurs tentent de rattra­per le temps perdu.

Source : BBC

Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
online free course

Plus de monde