fbpx

Ces trois hommes afro-améri­cains ont été inno­cen­tés après avoir passé 36 ans en prison

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 27 novembre 2019

En 1984, Alfred Chest­nut, Andrew Stewart et Ransom Watkins avaient été condam­nés à la prison à perpé­tuité. Accu­sés du meurtre de DeWitt Duckett un an plus tôt, les trois hommes n’avaient jamais cessé de clamer leur inno­cence. Après avoir passé 36 ans derrière les barreaux, un tribu­nal de Balti­more, dans l’État du Mary­land, les a fina­le­ment blan­chis et libé­rés, rapporte la BBC le 26 novembre.

En novembre 1983, DeWitt Duckett a été tué par balle dans les couloirs de son école lors du vol de son blou­son. À l’époque, le meurtre de cet adoles­cent de 14 ans avait suscité l’émoi aux États-Unis et l’at­ten­tion des enquê­teurs·­rices s’était rapi­de­ment portée sur Chest­nut, Stewart et Watkins, trois anciens élèves âgés de 16 à 17 ans. Les trois jeunes avaient été vus sur les lieux un peu plus tôt et l’un d’entre avait un blou­son iden­tique à celui de Duckett.

Les témoins du crime avaient assuré ne pas les recon­naître et le ticket de caisse du blou­son avait été présenté à la police, mais cette dernière s’en est tenue à sa première version des faits. Au procès, quatre témoins ont soutenu leur culpa­bi­lité et, en moins de trois heures de déli­bé­ra­tions, les trois hommes ont été condam­nés à perpé­tuité.

En mai dernier, une unité spécia­li­sée dans la correc­tion des erreurs judi­ciaires de Balti­more a accepté de se pencher sur le dossier. Les quatre témoins du procès se sont fina­le­ment rétrac­tés, décri­vant des pres­sions poli­cières, et l’unité a conclu l’in­no­cence des trois hommes.

« Ce jour n’est pas une victoire, c’est une tragé­die qu’on leur ait volée 36 années de vie », a ajouté la procu­reure Mari­lyn Mosby, avant de s’ex­cu­ser auprès des trois anciens déte­nus. Elle s’est ensuite enga­gée à ce que la Ville les dédom­mage pour cette terrible erreur judi­ciaire. « Nous sommes humbles, nous ne sommes pas en colère », a réagi Ransom Watkins, à sa sortie du tribu­nal. « Mais cela n’au­rait jamais dû arri­ver et quelqu’un va devoir payer. »

Source : BBC

Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
free download udemy course

Plus de monde