fbpx

Cette machine imprime une nouvelle peau direc­te­ment sur les bles­sures

par   Pablo Oger   | 5 février 2020

Un dispo­si­tif portable mis au point en 2018 par des scien­ti­fiques cana­diens vient de passer les tests avec brio. Il s’agit d’un appa­reil permet­tant d’im­pri­mer direc­te­ment de la nouvelle peau sur des bles­sures. Mardi 4 février, l’équipe a publiée les résul­tats d’ex­pé­riences effec­tuées sur des cochons, indique New Atlas.

« On pour­rait le compa­rer à du ruban adhé­sif », explique le cher­cheur Axel Günther. La « peau » en ques­tion est un bioma­té­riau consti­tué de cellules souches qui favo­risent la régé­né­ra­tion de la véri­table peau du patient. L’ap­pa­reil a voca­tion à amélio­rer le trai­te­ment des grands brûlés. Plus viable qu’une greffe de peau, suscep­tible d’en­traî­ner un rejet ou d’autres compli­ca­tions, cette peau impri­mée favo­rise la crois­sance de nouvelles cellules au niveau de la brûlure.

« Le dispo­si­tif s’est révélé très effi­cace pour appliquer de manière uniforme et fiable la nouvelle peau sur une bles­sure, et elle reste très bien en place », selon le cher­cheur Marc Jeschke. « De plus, les résul­tats ont montré que les bles­sures trai­tées de cette façon ont extrê­me­ment bien guéri, avec une réduc­tion des cica­trices et des inflam­ma­tions présentes lors des greffes. » Une nouvelle preuve de l’uti­lité de l’im­pres­sion 3D dans le secteur de la santé.

Source : New Atlas

PLUS DE SCIENCE