fbpx

Cet homme est accusé d’avoir largué des explo­sifs chez son ex à l’aide d’un drone

par   Adrien Gingold   | 19 septembre 2019

Jason Muzzi­cato, 44 ans, est accusé d’avoir largué des engins explo­sifs sur la propriété de son ex-petite amie à l’aide d’un drone, relaie Fox News ce mercredi 18 septembre.

Selon les juges, ce quaran­te­naire a été arrêté le 7 juin dernier par le FBI suite à des perqui­si­tions concer­nant sa conces­sion auto­mo­bile. En arri­vant chez lui, les forces de l’ordre ont mis la main sur sept dispo­si­tifs explo­sifs, neuf armes à feu – dont « de multiples fusils d’as­saut AR-15 et des pisto­lets semi-auto­ma­tiques » –, ainsi qu’un drone DJI Phan­tom 3.

La posses­sion d’armes avait pour­tant été inter­dite à Muzzi­cato en 2017 et une ordon­nance de protec­tion contre la violence domes­tique dépo­sée contre lui pour « traque et menace sur un parte­naire intime ». Muzzi­cato a été accusé ce lundi d’avoir utilisé son drone pour larguer des engins explo­sifs sur le domi­cile de son ex-petite amie, sans que ceux-ci n’ex­plosent fort heureu­se­ment. Il devrait rester en déten­tion pour avoir utilisé son appa­reil aérien sans auto­ri­sa­tion.

Mais les choses se corsent pour le suspect : des preuves le reliant à de multiples explo­sions inex­pliquées depuis mars dans la région ont égale­ment été trou­vées à son domi­cile. Selon le bureau du procu­reur, il encourt 33 ans de prison et 760 000 dollars d’amende.

Source : Fox News

Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes Free
free download udemy course

Plus d'epic