Cette bio-colle referme les plaies d’un cœur en train de battre en 20 secondes

par   Mathilda Caron   | 15 mai 2019
Crédits : U.S. Depart­ment of Health & Human Services

D’après une étude publiée dans la revue scien­ti­fique Nature Commu­ni­ca­tions le 14 mai dernier, des cher­cheurs chinois ont inventé une nouvelle « colle biolo­gique », qui pour­rait stop­per des hémor­ra­gies du cœur en train de battre ainsi que des artères. Elle faci­li­te­rait ainsi les inter­ven­tions chirur­gi­cales opérées après un trau­ma­tisme impor­tant, qui donnent parfois lieu à de grandes effu­sions de sang.

En une ving­taine de seconde, le gel est placé sur la plaie et se soli­di­fie sous des rayons ultra­vio­lets. L’hy­dro­gel formé serait plus perfor­mant que des points de suture ; il pour­rait résis­ter à une pres­sion arté­rielle élevée, allant jusqu’à 290 mm/Hg. Sur les animaux comme les cochons ou les lapins, les résul­tats ont été très probants.

Jusqu’à main­te­nant, ce gel n’a jamais été testé sur des organes humains. « Nous pensons que le produit peut être au point pour des inter­ven­tions chirur­gi­cales humaines, dans les prochaines trois à cinq années », explique Hong­wei Ouyang, un des auteurs de l’étude.

Source : Nature Commu­ni­ca­tions 

Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
free download udemy course

PLUS DE SCIENCE