Cette jeune femme a été arrê­tée pour avoir divul­gué des docu­ments top secrets de la NSA

par   Ulyces   | 6 juin 2017

Crédits : Reality Winner/Face­book/The Inter­cept Sur les photo­gra­phies qui ornent son compte Face­book, Reality Winner ressemble à beau­coup d’autres jeunes femmes améri­caines. Un visage doux et tranquille qu’on retrouve en voyage, blotti contre son chat, en pleine séance d’exer­cice ou radieux contre celui de sa mère. Mais au jeu de la réalité, la jeune femme de 25 ans a perdu le lundi 5 juin 2017. Ce jour-là, tandis que le jour­nal The Inter­cept publiait un rapport top-secret de la NSA faisant état de pira­tages perpé­trés par des agents du rensei­gne­ment mili­taire russe (GRU) contre les systèmes élec­to­raux améri­cains, le dépar­te­ment de la Justice a annoncé son arres­ta­tion pour avoir trans­mis ces docu­ments au maga­zine. Reality Winner travaillait en vérité pour le gouver­ne­ment depuis février dernier, dans un complexe situé en Géor­gie où elle avait accès à des docu­ments top-secret. D’après Mother­board, elle aurait été iden­ti­fiée comme la source du leak à cause d’une série d’er­reurs de sécu­rité – utili­ser l’or­di­na­teur de son bureau pour trans­mettre des docu­ments confi­den­tiels ? Mauvaise idée. Au total, six personnes auraient imprimé le rapport envoyé à The Inter­cept, et les enquê­teurs de la NSA auraient fini par démasquer Winner. Le docu­ment en lui-même, daté du 5 mai dernier, consti­tue­rait la preuve que des agents du rensei­gne­ment mili­taire russe ont lancé une campagne de spear-phishing contre un four­nis­seur de logi­ciel de vota­tion ainsi que plus d’une centaine de fonc­tion­naires du système élec­to­ral améri­cain, à quelques jours des élec­tions prési­den­tielles de novembre 2016. « Des acteurs du direc­to­rat du rensei­gne­ment russe ont procédé à des opéra­tions de cyber-espion­nage contre une société améri­caine en août 2016 », dit le rapport, « dans le but d’ob­te­nir des infor­ma­tions sur des solu­tions logi­cielles et maté­rielles liées aux élec­tions. Ces acteurs ont vrai­sem­bla­ble­ment utilisé les données obte­nues de ces opéra­tions pour lancer une campagne de spear-phishing camou­flé en mail d’ins­crip­tion sur les listes élec­to­rales, à l’in­ten­tion d’or­ga­ni­sa­tions gouver­ne­men­tales améri­caines. » Le Krem­lin a démenti en bloc. Le rapport ajoute qu’ « il est peu probable que le GRU ait réussi à compro­mettre les enti­tés ciblées dans cette campagne ». Reality Winner, elle, attend son juge­ment. Sources : Mother­board/The Inter­cept

Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Premium WordPress Themes Free
download udemy paid course for free