fbpx

Cette start-up israé­lienne mélange canna­bis et cham­pi­gnons pour soigner le cancer

par   Valentin Trawicki   | 25 mai 2020

Canna­bo­tech, start-up israé­lienne spécia­li­sée dans la produc­tion de marijuana médi­ci­nale, étudie actuel­le­ment la possi­bi­lité de combi­ner canna­bis et cham­pi­gnons dans une même pilule afin de soigner plus de mala­dies que des médi­ca­ments clas­siques, rapporte le maga­zine Globes.

À ce jour, la société est dans l’at­tente de tester cinq mélanges desti­nés à trai­ter respec­ti­ve­ment le cancer du colon, la stéri­lité, la stéa­tose hépa­tique, des inflam­ma­tions graves et des mala­dies cardio-vascu­lai­res… un poten­tiel médi­ca­ment miracle, en somme.

« Nous pensons que le secret du canna­bis réside dans les canna­bi­noïdes qui appa­raissent en petites quan­ti­tés dans la plante. Si vous modi­fiez les ratios entre eux et augmen­tez leur concen­tra­tion dans le produit final, vous pouvez obte­nir une très grande effi­ca­cité médi­cale et des compo­sés uniques pour le trai­te­ment de diverses mala­dies », affirme Elcha­nan Shaked, cofon­da­teur et PDG de Canna­bo­tech.

Canna­bo­tech a choisi de combi­ner sa formule avec le cham­pi­gnon Trametes versi­color, déjà utilisé pour trai­ter le cancer de la pros­tate. « La péni­cil­line provient des cham­pi­gnons, tout comme la chimio­thé­ra­pie », explique le cher­cheur.

L’en­tre­prise s’en tient pour le moment à des cham­pi­gnons non-hallu­ci­no­gènes pour ses pilules. Mais de nombreuses recherches ont montré que la psilo­cy­bine, molé­cule psycho-active du Psilo­cybe mexi­cana, peut soigner lui aussi bien des maux.

Source : Globes

PLUS DE SCIENCE