fbpx

Convain­cus que la Terre est plate, ils naviguent vers Lampe­dusa pour aller « au bout du monde »

par   Sarah Ben Bouzid   | 3 septembre 2020

Un couple de Véni­tiens, adeptes de la théo­rie de la Terre plate, a mis le cap sur l’île italienne de Lampe­dusa pour atteindre « la fin du monde », qu’ils croient proche de l’île, rappor­tait la Repub­blica le 1er septembre.

Les deux tour­te­reaux ont vendu leur voiture pour ache­ter un bateau à Termini Imerese, une ville du nord de la Sicile, que le couple devait contour­ner pour se rendre à Lampe­dusa. Malheu­reu­se­ment pour le duo, ils ont manqué leur desti­na­tion et se sont retrou­vés plutôt sur Ustica, une île au nord-ouest de leur point de départ, et très éloi­gnée de Lampe­dusa.

Le méde­cin Salva­tore Zichi­chi, venu en aide au couple après qu’il s’est perdu, a révélé qu’ils utili­saient une bous­sole pour navi­guer. « Ce qui est drôle, c’est qu’ils s’orientent avec une bous­sole, un instru­ment qui fonc­tionne sur la base du magné­tisme terrestre », remarque-t-il. « Un prin­cipe qu’ils devraient reje­ter, en tant que platiste. » Visi­ble­ment, ils ne savaient pas s’en servir.

Le couple a été mis en quaran­taine sur Ustica, avant de s’échap­per. Rame­nés en quaran­taine, ils ont rées­sayé de s’échap­per à nouveau mais cette fois-ci sans succès. Après être restés sur place pendant 14 jours, le couple a aban­donné son bateau et pris un ferry pour retour­ner en Italie conti­nen­tale. Ils n’ont pas perdu leur temps.

Source : la Repub­blica 

Plus de mystère