De la pous­sière radio­ac­tive issue d’une super­nova est enfouie sous l’An­tar­c­tique

par   Laura Boudoux   | 12 août 2019

La pous­sière radio­ac­tive d’une étoile ayant explosé il y a des millions d’an­nées est ense­ve­lie sous des milliers de kilos de neige, en Antar­c­tique. Une équipe de scien­ti­fiques de l’Aus­tra­lian Natio­nal Univer­sity espère désor­mais pouvoir exca­ver des échan­tillons profonds de cette pous­sière, afin d’en apprendre davan­tage sur l’en­vi­ron­ne­ment cosmique qui entoure notre système solaire.

« Je suis très enthou­siaste à l’idée d’ap­prendre quelque chose sur les explo­sions stel­laires extrêmes, et les grandes struc­tures autour de notre planète, qui sont incroya­ble­ment éloi­gnées et vastes », explique Domi­nik Koll, l’au­teur de l’étude sur cette pous­sière radio­ac­tive, publiée le 10 juillet dans la revue Physi­cal Review Letters. Pour leur travail de recherche, les scien­ti­fiques ont déjà trans­porté près de 500 kilos de neige depuis l’An­tar­c­tique vers l’Al­le­magne.

La neige fraîche, qui n’a pas plus de 20 ans, a ensuite été fondue, puis passée à travers un filtre et évapo­rée, pour récol­ter la pous­sière et les micro­mé­téo­rites qu’elle contient. Les scien­ti­fiques ont alors trouvé de grandes quan­ti­tés d’iso­topes radio­ac­tifs, que les cher­cheurs lient à l’ex­plo­sion d’une super­nova, il y a entre 1,5 et 3 millions d’an­nées. Elle aurait ensuite déposé du fer au sein de notre système solaire, et il est probable d’après les scien­ti­fiques que la Terre soit actuel­le­ment en train de traver­ser le nuage de pous­sière cosmique laissé par cette explo­sion.

Source : Physi­cal Review Letters

Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Free Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
udemy course download free

PLUS DE SCIENCE