DeLo­rean a créé une voiture volante pour retour­ner vers le futur

par   Ulyces   | 15 août 2017

Crédits : DeLo­rean Aeros­pace Lorsqu’il s’agit de voitures volantes, la famille DeLo­rean en connaît un rayon. Après l’oncle John, créa­teur du fameux bolide si culte – et fictif – de Retour vers le futur, c’est au tour de Josh, le neveu, d’ima­gi­ner le véhi­cule de demain. Mais de manière bien réelle, cette fois-ci, comme l’en­tre­prise l’a annoncé le 13 août, raconte WIRED. « Nous avons toujours été présents dans le milieu des trans­ports. C’est dans mon sang. » Bien décidé à pour­suivre la tradi­tion fami­liale, Josh DeLo­rean a fondé DeLo­rean Aeros­pace en 2012. Depuis lors, il travaille sans relâche à la créa­tion du DR-7, un aéro­nef à décol­lage et atter­ris­sage verti­cal (ADAV) – plus commu­né­ment appelé « voiture volante ». Du point de vue tech­nique, le DR-7 en jette au moins autant que la voiture volante imagi­née par Uber. Sa lévi­ta­tion est assu­rée par ses deux paires d’ailes (deux devant, deux à l’ar­rière) et surtout par les deux grosses turbines qui composent sa ligne centrale. D’une longueur de 6 mètres pour 5,6 de large, ses ailes peuvent pivo­ter pour s’ali­gner le long du véhi­cule afin de lui permettre d’en­trer dans un garage. Bien entendu, l’en­gin est tota­le­ment élec­trique. Crédits : DeLo­rean Aeros­pace Bien que le projet semble avan­cer sage­ment (Josh DeLo­rean pense réus­sir à mettre au point un proto­type fonc­tion­nel d’ici un an), un point reste à éluci­der, et pas des moindres : l’im­bri­ca­tion du DR-7 dans le modèle urbain actuel. Car si un tel engin déam­bule dans nos villes, il va notam­ment falloir songer à mettre en place une régu­la­tion du trafic aérien. On y vien­dra. Source : WIRED

Download Nulled WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
udemy course download free