fbpx

Des centaines de déte­nus affi­liés à l’État isla­mique s’échappent d’un camp en Syrie

par   Nicolas Prouillac   | 13 octobre 2019

Des centaines de prison­niers étran­gers affi­liés à l’État isla­mique se sont échap­pés d’un camp contrôlé par les Kurdes, dans le nord de la Syrie, rapporte le New York Times ce dimanche 13 octobre 2019. Ils se seraient évadés à la faveur d’une offen­sive turque menée aux abords du camp.

Les offi­ciels kurdes racontent que les déte­nus ont massi­ve­ment pris d’as­saut les portes du camp d’Ain Issa tandis que les combats faisaient rage au-dehors, acca­pa­rant les soldats kurdes. Les indi­vi­dus en fuite, que les Kurdes chiffrent à près de 800, sont les proches – femmes et enfants – de combat­tants de Daech.

Le camp d’Ain Issa abri­tait envi­ron 12 000 personnes dépla­cées, dont près de 1000 femmes et enfants étran­gers liés à des combat­tants djiha­distes. Nul ne sait où les évadés se sont diri­gés pour le moment, mais les forces kurdes préviennent que l’of­fen­sive mili­taire menée par les Turcs contre eux dans le nord de la Syrie les empêchent d’as­su­rer la sécu­rité de leurs camps de déten­tion.

Source : The New York Times

Plus de monde