fbpx

Elon Musk dévoile un implant céré­bral pour contrô­ler les machines par la pensée

par   Servan Le Janne   | 17 juillet 2019
Crédits : Neura­link

Lors d’une confé­rence orga­ni­sée mardi soir à San Fran­cisco, Elon Musk a dévoilé l’in­ter­face cerveau-machine conçue par sa start-up de nano­tech­no­lo­gie Neura­link. Via une grappe d’im­plants, elle devrait permettre à des patient·e·s para­plé­giques de se servir d’or­di­na­teurs ou de télé­phones.

Le dispo­si­tif « préser­vera et amélio­rera votre cerveau » et, à terme, « réali­sera une sorte de symbiose avec l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle », a promis le milliar­daire, selon le compte-rendu du Guar­dian de ce 17 juillet.

Dès 2006, un homme para­lysé par des lésions de la moelle épinière, Matthe Nagle, a pu jouer à Pong au moyen d’une inter­face de ce genre. Mais la version de Neura­link comporte des élec­trodes flexibles plus fines qu’un cheveu, ce qui réduit le risque de dommages, ainsi qu’un système d’im­plan­ta­tion entiè­re­ment robo­tique. Elle a déjà été étren­née avec succès par un singe et la société espère l’ins­tal­ler sur un patient humain en 2020.

Celui-ci devra ensuite apprendre à s’en servir, précise le président de Neura­link, Max Hodak : « Imagi­nez ce que ça fait de soudai­ne­ment avoir des bras sans savoir s’en servir. C’est un long procédé, comme apprendre à taper au clavier ou à jouer du piano. » En atten­dant, cette présen­ta­tion avait avant-tout pour objec­tif de recru­ter des scien­ti­fiques, à en croire Elon Musk. La tech­no­lo­gie déve­lop­pée par Neura­link pour­rait avoir selon lui un rôle impor­tant à l’échelle de la civi­li­sa­tion.

https://www.youtube.com/watch?v=r-vbh3t7WVI

Source : The Guar­dian

Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes
online free course