fbpx

En Alle­magne, des néo-nazis voulaient attaquer 10 mosquées pour déclen­cher une guerre civile

par   Nicolas Pujos   | 18 février 2020

Selon une enquête du Spie­gel parue le 16 février, une cellule terro­riste d’ex­trême droite prévoyait de mener des opéra­tions visant à plon­ger l’Al­le­magne dans la guerre civile. La cellule bapti­sée « le noyau dur » (« Der harte Kern ») voulait attaquer simul­ta­né­ment 10 mosquées dans autant de régions diffé­rentes.

La police a réussi à déman­te­ler ce réseau de 12 mili­ciens, formé en septembre 2019, avant qu’il ne passe à l’acte. Vendredi 14 février, quatre membres fonda­teurs du groupe ont été arrê­tés, dont le chef présumé, Werner S., un quinqua­gé­naire surnommé « Teuto­nico ». Huit autres personnes ont été placées en déten­tion pour avoir accepté de leur four­nir une aide finan­cière ou logis­tique.

Les arres­ta­tions font suite à une réunion qui s’est tenue le 8 février dans la ville de Minden, dans l’État de Rhéna­nie-du-Nord-West­pha­lie, où les 12 extré­mistes ont bâti leur plan d’at­taque. Ils y ont recensé les cibles poten­tielles, trouvé des armes et rassem­blé les 50 000 euros néces­saires pour mener à bien leur macabre dessein, qui s’ins­pi­rait de l’at­ten­tat de Christ­church, en Nouvelle-Zélande.

Les membres du groupe se seraient rencon­trés sur WhatsApp à l’été 2019. Il comprend des néo-nazis iden­ti­fiés et des indi­vi­dus incon­nus des auto­ri­tés. La police alle­mande recherche un trei­zième indi­vidu toujours en fuite.

Source : Des Spie­gel

Download Premium WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Premium WordPress Themes Free
udemy paid course free download

Plus de monde