fbpx

Frap­pée d’un mysté­rieux syndrome, cette femme a des poils sur les gencives

par   Nicolas Pujos   | 7 février 2020

Frap­pée d’une rare forme d’hir­su­tisme, une Italienne de 25 ans voit ses gencives garnies de petits poils, révèlent des méde­cins dans une étude de cas publiée dans Science Direct en ce mois de février.

Le premier cas d’hir­su­tisme gingi­val date des années 1960. Depuis, seuls quatre hommes ont été frap­pés par ce phéno­mène. Puis en 2009, c’est la première fois que le cas d’une jeune femme a été porté à la connais­sance des cher­cheurs de l’uni­ver­sité de Campa­nie, en Italie. « Nous avons signalé le cas d’une jeune femme qui présen­tait des poils sur l’épi­thé­lium sulcu­laire de la papille pala­tine rétroin­ci­sive », en d’autres termes, des poils ressem­blant à des cils pous­saient derrière ses dents.

Une opéra­tion a alors permis d’ex­traire les poils, mais six ans après l’in­ter­ven­tion, les méde­cins ont indiqué à la patiente qu’elle devait de nouveau se faire opérer car les poils étaient reve­nus. Les méde­cins préco­ni­saient égale­ment de pour­suivre un trai­te­ment hormo­nal, leur dérè­gle­ment pouvant être en partie la cause de l’ap­pa­ri­tion de cet hirsu­tisme aiguë.

Les cher­cheurs émettent l’hy­po­thèse qu’à l’état embryon­naire, les tissus muqueux à l’in­té­rieur de la bouche sont étroi­te­ment liés aux tissus conte­nus dans notre peau. Voilà pourquoi, dans de très rares cas, il arrive que les gencives se comportent comme de l’épi­derme.

Source : Science Direct

Download Nulled WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
udemy paid course free download

PLUS DE SCIENCE