fbpx

Il fait si chaud au Qatar que le gouver­ne­ment installe la clima­ti­sa­tion à l’ex­té­rieur

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 18 octobre 2019
Crédits : Shahid Siddiqi

Dans un pays où les tempé­ra­tures esti­vales atteignent les 46°C haut la main, les auto­ri­tés qata­ries ont pris la déci­sion très peu éco-friendly d’ins­tal­ler des refroi­dis­seurs géants dans des espaces publics en plein air. Le Qatar semble donc bien parti pour accé­lé­rer la crise clima­tique dont il est lui-même victime ; un cercle vicieux absurde que décri­vait The Inde­pendent le 18 octobre.

« Si vous étei­gnez les clima­ti­seurs, ce sera insup­por­table », se défend Yousef al-Horr, fonda­teur de l’Or­ga­ni­sa­tion pour la recherche et le déve­lop­pe­ment du Golfe face au Washing­ton Post. « Vous ne pouvez pas fonc­tion­ner effi­ca­ce­ment. » Il faut dire que le Qatar a vu ses tempé­ra­tures augmen­ter de plus de 2°C depuis la période préin­dus­trielle et, à l’ave­nir, certaines villes pour­raient deve­nir carré­ment inha­bi­tables.

En prépa­ra­tion de la Coupe du monde du foot­ball 2022, le pays a déjà placé des clima­ti­seurs cyclo­péens dans les stades ; d’autres vont fleu­rir le long des trot­toirs ou dans des centres commer­ciaux en plein air. Ceux-ci rejoignent l’ar­mée de systèmes de refroi­dis­se­ment dont dispose déjà le Qatar. En effet, selon la Banque mondiale, le pays est le plus grand émet­teur de gaz à effet de serre par habi­tant – presque trois fois plus que les États-Unis – et 60 % de son élec­tri­cité est dédiée à la clima­ti­sa­tion.

Sources : The Inde­pendent/The Washing­ton Post

Download Nulled WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
download udemy paid course for free

Plus de monde