Il faut pulvé­ri­ser 7400 milliards de tonnes de neige sur l’An­tar­c­tique pour arrê­ter sa fonte

par   Suzanne Jovet   | 19 juillet 2019
Crédits : Mathilde Bellen­ger / AFP

Pour sauver l’An­tar­c­tique, une équipe de scien­ti­fiques veut répandre 7400 milliards de tonnes de neige, à l’aide de centaines de canons, pour contrer la fonte des glaces. Un projet fou décrit dans une étude publiée le 17 juillet, qui souligne l’éten­due des dommages causés par l’être humain sur l’en­vi­ron­ne­ment, rapporte The Guar­dian.

L’ef­fon­dre­ment de la calotte Antar­c­tique-Ouest engen­dre­rait une éléva­tion consi­dé­rable du niveau des océans d’en­vi­ron trois mètres. Un phéno­mène drama­tique qui met en péril des villes comme New York, Shan­ghai, Tokyo ou Calcutta. « Nous sommes déjà à un point de non retour si nous conti­nuons à ne rien faire », a déclaré Anders Lever­mann, clima­to­logue et auteur de l’étude.

D’après les calculs des cher­cheurs, il faudrait 7,4 billions de tonnes de neige arti­fi­cielle pulvé­ri­sée pendant dix années consé­cu­tives pour proté­ger la couche de glace. Les scien­ti­fiques ne préco­nisent pas réel­le­ment un tel projet, trop gour­mand en éner­gie, mais ils expliquent que son « absur­dité » reflète l’am­pleur de la menace qui résulte de l’élé­va­tion du niveau de la mer. Mettre fin aux éner­gies fossiles reste alors le meilleur moyen de faire face à la crise clima­tique.

Source : The Guar­dian 

Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
free download udemy paid course

PLUS DE SCIENCE