Il finit défoncé au LSD par acci­dent en répa­­­rant un synthé des années 60

par   Mathilda Caron   | 23 mai 2019
Crédits : Cifap

Aux États-Unis, Eliot Curtis, le direc­teur des opéra­tions de la chaîne de télé­vi­sion KPIX-TV, a reçu une dose de LSD alors qu’il répa­rait un synthé­ti­seur modu­laire, rappor­tait CBS San Fran­cisco le 21 mai. Son trip a duré plus de neuf heures.

Le synthé­ti­seur vintage qu’il a dû répa­rer était un modèle Buchla 100, qui date des années 1960. En ouvrant une partie de l’ap­pa­reil, il a constaté une « croûte ou un résidu cris­tal­lin » dessus, qu’il a tenté de reti­rer avec ses doigts. Au bout de 45 minutes, il s’est aperçu qu’il n’était pas dans son état normal, comme s’il était défoncé. En effet, les analyses ont prouvé que c’était du LSD, qui a proba­ble­ment traversé sa peau.

Pendant des années, une légende urbaine circu­lait sur le net et dans des docu­men­taires, préten­dant que certains éléments de ces appa­reils étaient plon­gés dans la drogue. Il se pour­rait aussi qu’ils aient servi à en cacher. Même si l’in­ven­teur de ce modèle, Don Buchla, était connu pour aimer les psycho­tropes, personne ne sait comment celui-ci s’est retrouvé sur le synthé.


Source : CBS Fran­cisco

Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
free download udemy paid course

Plus d'epic