fbpx

Il reçoit 59 millions de dollars de dommages-inté­rêts après avoir été brûlé en cours de chimie

par   Suzanne Jovet   | 3 juillet 2019
Crédits : Steven Hirsch

La justice new-yorkaise a accordé 59 millions de dollars de dommages et inté­rêts à un ancien lycéen de Manhat­tan. Il s’était grave­ment brûlé en cours de chimie, rapporte le New York Times.

Désor­mais âgé de 21 ans, Alonzo Yanes était en deuxième année au lycée Beacon, en janvier 2014, lorsqu’une expé­rience a mal tourné. Alors que sa profes­seure, Anna Poole, cher­chait à montrer comment les sels changent de couleur quand ils sont expo­sés au métha­nol, des flammes se sont formées. « Elle a versé le métha­nol dans un tube puis, sans aver­tis­se­ment, il y a eu un grand bruit de crachat et une boule de feu géante. J’ai vu des éclats bleus et orange. J’ai entendu mes cama­rades partir, et crier», décrit Alonzo.

Après quatre semaines de procès, le jury a attri­bué 29 585 000 dollars à Alonzo Yanes. « Je me souviens avoir senti le feu ronger ma peau et ma chair. C’était comme si j’étais en train de carbo­ni­ser comme un morceau de viande dans une poêle à frire », a-t-il déclaré. Le jeune homme a subi des brûlures au troi­sième degré sur plus de 30 % de son corps. Il a passé cinq mois dans les hôpi­taux après l’ac­ci­dent, dont deux dans une unité de trai­te­ment des brûlés lors d’une greffe de peau.

« Le bien-être des étudiants est la prio­rité du minis­tère de l’Édu­ca­tion et cette expé­rience de chimie n’est plus utili­sée dans aucune salle de classe à la suite de ce tragique acci­dent », a déclaré Nick Paolucci porte-parole du dépar­te­ment juri­dique de la ville de New York. Elle a causé deux autres acci­dents aux États-Unis au cours des 15 dernières années.

Source : The New York Times

Plus de monde