fbpx

La Chine va inter­dire la vente de voitures à essence et diesel

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 11 septembre 2017

Crédits : VCG La Chine va cesser la vente de véhi­cules fonc­tion­nant grâce à des combus­tibles fossiles, rappor­tait Bloom­berg le 10 septembre. Cette mesure entre dans le cadre d’une volonté natio­nale d’en­cou­ra­ger les construc­teurs auto­mo­biles à fabriquer des véhi­cules élec­triques. Xin Guobin, le vice-ministre de l’In­dus­trie et de la Tech­no­lo­gie, a annoncé le 9 septembre que les orga­nismes de régle­men­ta­tion gouver­ne­men­taux ont d’ores et déjà commencé à mettre en place un plan­ning de suppres­sion progres­sive des moteurs ther­miques. Si aucune date de cessa­tion de vente n’a été fixée, Liu Zhijia, le direc­teur adjoint de Chery Auto­mo­bile Co. – le plus gros expor­ta­teur de voitures du pays – a confié au jour­nal améri­cain que la mise en œuvre d’une telle mesure pour un marché aussi énorme que celui de la Chine « pour­rait avoir lieu après 2040 ». Pour rappel, la Chine est le plus grand marché auto­mo­bile du monde, avec 28 millions de véhi­cules vendus en 2016, selon Export.gov. C’est aussi l’un des pays dont l’air est le plus pollué. Selon une étude de l’uni­ver­sité de Berke­ley datant d’août 2015, 1,6 million de Chinois sont tués par la pollu­tion chaque année, soit plus de 4 000 par jour. En plus d’être une première mondiale, cette mesure pour­rait donc s’avé­rer salu­taire. Espé­rons juste qu’elle n’ar­rive pas trop tard. Sources : Bloom­berg / Export / Univer­sité de Berke­ley

Download Premium WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
udemy course download free