La DARPA veut créer des robots conscients à partir de cerveaux d’in­sectes

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 14 janvier 2019

Cons­truire des systèmes infor­ma­tiques aussi petits et effi­caces que le cerveau d’un « insecte volant très petit » : voilà le nouveau projet de la DARPA (Defense Advan­ced Research Projects Agency). Analy­ser leurs cerveaux, qui leur permet d’évo­luer dans leur envi­ron­ne­ment avec une infor­ma­tion mini­male, pour­rait à terme permettre aux cher­cheurs de la Défense améri­caine d’éla­bo­rer des intel­li­gences arti­fi­cielles dotées d’un raison­ne­ment basique, rapporte le site spécia­lisé Defense One.

« La nature a imposé à ces insectes une minia­tu­ri­sa­tion radi­cale et une effi­ca­cité éner­gé­tique, certains d’entre eux ne dispo­sant que de quelques centaines de neurones dans un format très compact, tout en conser­vant des fonc­tion­na­li­tés de base », ont analysé les scien­ti­fiques de la DARPA à propos des insectes. Mieux appré­hen­der leurs systèmes senso­riels et nerveux pour­rait donc leur permettre de « déve­lop­per des proto­types de modèles infor­ma­tiques imitant leurs impres­sion­nantes fonc­tions ». 

La DARPA va finan­cer ce nouveau projet, qui devrait être lancé en avril 2019, à hauteur de près de 900 000 euros. Elle espère qu’en compa­rai­son des « orga­nismes possé­dant un cerveau plus gros, ces insectes pour­ront déte­nir les clés pour une IA qui combine un fonc­tion­ne­ment économe en éner­gie, en temps et en espace ». 

Source : Defense One

Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
udemy course download free

Plus de turfu