fbpx

La maire inter­dit aux habi­tants de sa commune de mourir les week-ends et jours fériés

par   Adrien Gingold   | 8 décembre 2019

Dimanche 1er décembre, un résident de l’Eh­pad de La Gresle, dans la Loire, est décédé. Le person­nel a alors cher­ché à joindre un méde­cin pour établir le certi­fi­cat de décès, en vain. Devant la pénu­rie, Isabelle Duge­let, maire de la commune, a décidé de réagir par l’ab­surde en prenant un arrêté muni­ci­pal inter­di­sant les habi­tants de mourir à leur domi­cile les same­dis, dimanches et jours fériés, écri­vait Le Pays vendredi 6 décembre.

Dimanche 1er décembre, lorsque ce patient s’éteint, la situa­tion devient ubuesque à La Gresle : « Le méde­cin trai­tant du défunt n’était pas de garde et le Samu de Roanne n’a pas voulu envoyer quelqu’un à La Gresle, où l’on dépend de la perma­nence de soins de Cours. Or, à Cours, il n’y a plus de perma­nence de soins parce qu’il n’y a plus assez de méde­cins », explique la maire de cette petite commune de 830 habi­tants.

L’unique géné­ra­liste de la région s’oc­cupe de milliers de patients. Travaillant la semaine, le week-end et les jours fériés au quatre coins de la région, il est épuisé. Face à cette situa­tion absurde, la maire a alors décidé de réagir avec humour pour inter­pel­ler l’opi­nion et publie vendredi 6 décembre un arrêté muni­ci­pal inter­di­sant aux citoyens de La Gresle de mourir les week-ends et jours fériés.

« Ou alors, faites-le sur la voie publique où le Samu a obli­ga­tion d’in­ter­ve­nir », conclue-t-il ironique­ment.

Source : Le Pays

Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
free download udemy course

Plus de monde