La NASA construit un drone pour explo­rer les cavernes de Mars

par   Laura Boudoux   | 21 mars 2019

Un drone est parvenu à créer un plan en 3D d’une grotte creu­sée par la lave en Islande, en quelques minutes à peine. Les scien­ti­fiques du SETI espèrent désor­mais pouvoir utili­ser la tech­no­lo­gie LIDAR, en parte­na­riat avec la NASA, pour s’aven­tu­rer dans les profon­deurs des grottes lunaires et martiennes, rapporte l’Inter­na­tio­nal Busi­ness Times.

D’après Andrew Horchler, direc­teur des missions et de la tech­no­lo­gie chez Astro­bo­tic, ces drones, petits et auto­nomes, seraient parfaits pour explo­rer les terrains diffi­ciles, et pour­raient permettre de recher­cher plus faci­le­ment des orga­nismes vivants.

Les cavernes sont extrê­me­ment inté­res­santes pour les cher­cheurs, puisqu’elles sont la plupart du temps épar­gnées des condi­tions diffi­ciles de la surface, telles que les chan­ge­ments de tempé­ra­ture extrêmes, les radia­tions ou les bombar­de­ments de météo­rites. Cela signi­fie que ces tanières pour­raient abri­ter la vie, ou même servir de refuge aux astro­nautes en mission sur la Lune ou sur Mars.

« Ces drones agiles pour­raient entrer, carto­gra­phier et sortir rapi­de­ment des grottes, avant d’en­voyer ces données sur Terre, ou même récol­ter des échan­tillons », explique Andrew Horchler. Une tech­nique qui a large­ment fait ses preuves lors du vol test effec­tué en Islande. « Le drone d’As­tro­bo­tic a fonc­tionné comme nous l’avions espéré. Nous dispo­sons main­te­nant d’un modèle extrê­me­ment précis, avec la forme et les dimen­sions de la grotte, ainsi que de la confi­gu­ra­tion de ses parois rocheuses et glacées », explique ainsi Pascal Lee, du SETI.

Sources : Inter­na­tio­nal Busi­ness Times

Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
free online course

Plus de turfu