fbpx

La partie de chasse tourne au carnage, 158 sangliers tués et 300 balles tirées

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 2 décembre 2019
Crédit : Sebas­tian Spind­ler

Dans la forêt de La Croix-Aux-Bois, dans les Ardennes, une battue a fait couler beau­coup de sang. Mercredi 27 novembre, les chas­seurs ont tué 158 sangliers en tirant près de 300 balles. C’était un « carnage » rappor­tait L’Ar­den­nais deux jours plus tard.

Sous couvert d’ano­ny­mat, un parti­ci­pant a confié son indi­gna­tion. « Il n’y a plus aucun respect de l’ani­mal, cela ne doit pas se repro­duire », a-t-il déclaré. « Dans le lot, certaines bêtes sont sûre­ment parties bles­sées, d’autres n’ont pas été retrou­vées, une partie du gibier était inex­ploi­table. » Orga­ni­sée par l’Ami­cale de la chasse du chêne pâté, cette sortie comp­tait 84 chas­seurs, dont la moitié était des invi­té·e·s. Habi­tuel­le­ment, les battues ne font pas plus de 30 à 40 sangliers tués, mais l’an­cien président de l’Ami­cale, René Debrosse, parle d’un « coup du sort ».

Président de la Fédé­ra­tion de chasse des Ardennes, Jean-Pol Gambier « condamne forte­ment » cette nouvelle qui égra­tigne, selon lui, l’image de la chasse. « Quand ils ont entendu que ça tirait autant, il fallait arrê­ter », a-t-il déploré. « Trois coups de trompe et c’était fini. »

Source : L’Ar­den­nais

Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
free download udemy paid course

Plus de monde